Anglet : 165 hectares de la forêt de Chiberta ravagés par les flammes, des dizaines de maisons évacuées

Jeudi soir, un incendie s'est déclaré dans la forêt du Pignada, dans le quartier de Chiberta à Angle, détruisant 165 hectares de forêt. Une centaine de personnes a du être évacuée. Les flammes ont touché six maisons, dont deux qui ont brûlé complètement. 

Les flammes ont ravagé 100 hectares de la forêt de Chiberta, au coeur d'Anglet.
Les flammes ont ravagé 100 hectares de la forêt de Chiberta, au coeur d'Anglet. © Manon and Ben
La forêt a crépité toute la nuit. Un incendie s'est déclaré dans la forêt du Pignada, dans le quartier de Chiberta-Blancpignon à Anglet, à proximité du stade Orok Bat, en début de soirée.

Ce vendredi matin, la zone semble envahie par le brouillard. Et l'odeur attaque au nez et à la gorge. Le feu, toujours en cours, est désormais maîtrisé. La veille, c'était une épaisse fumée qui se dégageait de la forêt, sécurisée par les pompiers. Les flammes se sont étendues sur 165 hectares de forêt, situés dans une zone très urbanisée. Six maisons ont été brûlées, dont deux, totalement détruites.
Une centaine de personne a du être évacuée. Six personnes ont été hospitalisées pour des intoxications dûes aux fumées.
Les images du sinistres jeudi soir étaient très impressionnantes :  

Le feu s'est propagé du côté de La Barre et du parc d'Izadia. Le site d'accrobranche a notamment été détruit.

Renforts du département

Le vent de sud-ouest a joué en défaveur des pompiers. Des rafales ont permi au feu de se propager et de se rapprocher des habitations. D'importants moyens restent  déployés pour contenir le feu. Une vingtaine de camions sont  sur place et  150 pompiers sont mobilisés, selon la préfecture des Pyrénées-Atlantiques. 

"Les Canadair viennent de faire leur dernière rotation. Ils nous ont bien aidés et maintenant les pompiers vont intervenir à pied", explique Claude Olive, le maire d'Anglet.
D'importants moyens sont déployés pour contenir les flammes.
D'importants moyens sont déployés pour contenir les flammes. © Stéphanie Deschamps / France 3 Euskal Herri
D'autres pompiers de tout le département sont arrivés pour prêter main forte. Les pompiers de Gironde, du Lot-et-Garonne et des Landes ont grossi les effectifs, pour lutter à terre, contre les flammes.

Deux Canadairs de Mérignac sont arrivés vers 20h30. Ils ont pu effectuer 18 largages au-dessus de la forêt. avant la tombée de la nuit. 

Ils se sont ravitaillés en eau directement dans l'océan. Sur la plage, les vacanciers et habitants applaudissent leur courage. 


Dizaines d'évacuations

Les habitants, à proximité de la forêt ont du déplacer leurs véhicules pour éviter toute propagation de l'incendie. Des dizaines d'habitations ont également été évacuées, par sécurité, avec l’aide du RPIMA.
Des dizaines d'habitations ont été évacuées.
Des dizaines d'habitations ont été évacuées. © Manon and Ben
Ils ont été accueillis dans des centres d'hébergements, dont le gymnase Orok Bat de la ville, où étaient installés des lits pour la nuit. Ils étaient accompagnés par la Croix Rouge, qui tient un centre d'accueil.
  "A 20 heures tout allait bien, puis à 20h30, on nous a dit "Que tout le monde sorte ! le vent a tourné'", raconte en pleurs une jeune fille, à l'AFP. "J'avais les flammes à dix mètres ! D'habitude, ici, il y a jamais de vent", s'est exclamé l'habitant d'une maison en bout de rue, en lisière de forêt. Le centre équestre et de thalasso Athlantal ont également été évacués.

Le maire était présent sur place dès 19h. Selon un de ses adjoints, aucun incendie ne s'était déclaré dans cette forêt, de 270 hectares depuis des décennies. Sur les réseaux et parmi les habitations, la désolation est sur tous les visages. Beaucoup regrettent une forêt qu'ils cotoient régulièrement. La sénatrice des Pyrénées-Atlantiques, Frédérique Espagnac a apporté son soutien aux hommes du feu, sur place. Sur Twitter, les témoignages se multiplient, dans toute la région. La fumée a été aperçue à Biarritz, Boucau ou encore à Hossegor, dans les Landes, situé à 30 kilomètres.
Le panache de fumée est visible depuis Hossegor, à trente kilomètres.
Le panache de fumée est visible depuis Hossegor, à trente kilomètres. © H. Harte / France 3 Aquitaine
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers pompiers pays basque
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter