Surf : la ville d'Anglet rend hommage à Pauline Ado

La surfeuse angloye, Pauline Ado, qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, est de retour au Pays basque. Avant qu’elle ne s’envole pour le Japon, la mairie d'Anglet, a tenu à la féliciter et l'a nommée ambassadrice de la ville.

Pauline Ado accompagnée de ses parents pour assister à la réception qui lui était dédiée à la mairie d'Anglet le 17 juin dernier.
Pauline Ado accompagnée de ses parents pour assister à la réception qui lui était dédiée à la mairie d'Anglet le 17 juin dernier. © C. Bonté-Baratciart/France 3 Aquitaine

Ce jeudi 17 juin, la ville d'Anglet célébrait sa championne. En remportant la sixième place aux championnats du monde de surf au Salvador, le 5 juin dernier, la surfeuse Pauline Ado a décroché son billet pour les Jeux Olympiques de Tokyo.

Une performance qui fait la fierté de sa ville natale. Mise à l'honneur et nommée ambassadrice de la ville, l'enfant du pays peut compter sur le soutien du maire Claude Olive: "nous sommes toutes et tous derrière toi pour cette aventure unique et exceptionnelle, je suis fier que tu sois notre ambassadrice."

Un hommage qui va droit au coeur de la surfeuse, mais surtout des encouragements qui la motivent. 

Je suis honorée, cela me donne de l'énergie positive pour continuer et essayer de performer le mieux possible

Pauline Ado, surfeuse

Les podiums internationaux, Pauline Ado les connaît bien. En 2017, elle avait remporté les championnats du monde, devenant ainsi la première française titrée mondialement. 

Objectif :  les Jeux Olympiques de Tokyo 

Dans six semaines, elle relèvera un nouveau défi : remporter une médaille olympique historique. Cette année, au Japon, le surf fait sa grande entrée comme discipline olympique. Et même si, la basque ne fait pas partie des favorites, cela ne la décourage pas "j'aime bien ce statut d'outsider aussi et d'essayer d'aller faire trembler les têtes de série".

En attendant, la trentenaire se préapre chez elle, à Anglet et espère bien porter haut les couleurs de la France et du Pays basque à Tokyo. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque surf sport sports nautiques