Hausse des carburants : le prix de l'essence reste moins cher en Espagne

Publié le Mis à jour le
Écrit par MK avec Perrine Durandeau

Depuis le début de l'invasion russe en Ukraine, les prix du carburant ne cessent d'augmenter. Au Pays basque, les automobilistes qui le peuvent franchissent la frontière pour économiser quelques euros sur leur plein.

C'est un seuil symbolique qui a été franchi. Après des semaines de hausse continue, le prix du litre de carburant a dépassé les deux euros ce week-end, à Bidart. Un coût qui influe très lourdement sur le budget des consommateurs, contraints de modifier leurs habitudes.

Faire le plein en Espagne

 "Je n'ai jamais vu ça. Il va falloir qu'on prenne des décisions et que le gouvernement se penche sur le problème des transports. On va bientôt ne plus pouvoir rouler", s'inquiète Jean-Pierre Lavigne, chauffeur de taxi indépendant à la gare d'Hendaye depuis vingt-cinq ans. 

Il assure n'avoir "pas encore osé" faire le bilan de ses pertes. Et explique avoir mis au point des astuces pour limiter la casse:  "je fais des pleins à 100 euros. Et encore, je vais le faire en Espagne. Je ne récupère pas la TVA, mais là-bas le litre est à 1,50 euro"

On ruse parce qu'on est frontalier, mais dans le reste de la France, les collègues taxi, routiers, ou ambulanciers, je ne sais pas comment ils vont faire. 

Jean-Pierre Lavigne, chauffeur taxi

France 3 Euskal Herri

Un record battu aussi en Espagne

Comme Jean-Pierre, les automobilistes sont nombreux à franchir la frontière pour se ravitailler en carburant. Pourtant, à Behobia aussi, les tarifs ne cessent de grimper. Ce mardi, le gasoil était vendu 1,60 euro le litre. "C'est un record. Depuis la guerre en Ukraine, les prix ne font que monter, et cela va se poursuivre", admet Irène Cazaux, salariée de la société Bidasoil.

"Certains clients remplissent des bidons"

"La majorité de nos clients sont des Français. En France, c'est devenu impossible de faire le plein, poursuit-elle. Certains viennent pour un plein, puis remplissent jusqu'à quatre bidons par personne". 

Voir le reportage de France 3 Euskal Herri

Les automobilistes ne sont pas les seuls à pâtir de la situation. Jason Chambolle est patron de pêche à Saint-Jean-de-Luz. Pour lui et ses collègues, les difficultés se font également ressentir. "Chaque jour, on dépense 20 euros dans le gazoil. Pour les fileyeurs comme nous ça va, mais les chalutiers, je ne sais pas comment ils vont s'en sortir".

"Là on vient de faire 2100 litres de gazoil, soit près de 1 500 euros à payer à quatre personnes. En dix ans le prix a presque doublé : quand j'ai commencé le litre coûtait environ 40 centimes",  se souvient-il. 

Comment connaître le prix du carburant dans chaque pointe de vente ?

Les prix devraient encore grimper dans la semaine. Pour rappel, un site gouvernemental prix-carburant.gouv.fr répertorie les prix du carburant vendus dans chaque station. Ce mercredi 8 mars, dans les Pyrénées-Atlantiques, le gazoil le moins cher se trouve au Casino de Sauvagnon, en Béarn, à 1,649 euros le litre. Au "huit à 8" de Navarrenx, il atteint 2,24 euros le litre 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité