• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Pro D2: l'Aviron bayonnais s'offre une “remontada” face à Oyonnax

Le match restera sans doute dans les annales du club et dans la tête des supporters. Un score final de 34 à 38 à l'issu d'un match époustouflant des Basques conquérants qui ont su inverser la tendance et s'offrent une finale, à Pau le 26 mai, contre Brive et peut-être une place en Top14.

Par CB et AFP

Menés 27 à 9 à la mi-temps, les Basques ont réussi à renverser Oyonnax sur son terrain samedi en demi-finales de Pro D2 lors d'une seconde période exceptionnelle (38-34).
    L'Aviron Bayonnais, 3e de la saison régulière et relégué en 2017, affrontera le 26 mai à Pau Brive vainqueur de Vannes, ce dimanche en Corrèze.
Le vainqueur sera promu en Top 14 alors que le perdant disputera un barrage d'accession-relégation face à Grenoble.
    
L'équipe de l'ancien entraîneur des avants du XV de France Yannick Bru peut donc espérer retrouver l'élite dès l'été prochain, ce qui n'était pas son objectif affiché en début de saison, au contraire des "Oyomen", relégués l'été passé.
   
Les Basques, qui restaient sur cinq défaites à l'extérieur mais qui, perdus pour perdus, ont joué sans retenue.
Après coup, ils expliquent que Yannick Bru leur avait fait visionner justement une vidéo du match Liverpool-Barcelone, d'il y a un mois.

Manuel Ordats, demi-d'ouverture à l'Aviron : 

A la mi-temps, quand on perd de presque 20 points, Greg a pris la parole, nous a parlé justement de ce match et dit : "les gars, eux ils l'ont fait. y'a pas de raison qu'on ne le fasse pas".

Ecoutez-le quand il évoque la finale à venir, au stade du Hameau à Pau : 

 

Manuel Ordas

Ce vendredi soir, un écran géant avait été installé au stade Lauga pour les Bayonnais, et l'ambiance était au rendez-vous. Regardez!
 

Ambiance au stade Lauga

 

Une finale "à la maison"

Pour Vincent Etcheto :
 

Ce sont des souvenirs magiques! On avait fait une belle saison et là, elle n'est pas finie... On vit notre vie de sportifs de haut niveau pour ces moments-là... Il me tarde d'être à Pau (pour la finale du 26 mai, NDLR)(...) On a envie d'en découdre !!






 

Sur le même sujet

La gravité des faits

Les + Lus