Vieux Boucau : les meilleurs s'affrontent en finale de Coupe de France de wave ski

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Eve Constans

Cette phase de la Coupe de France est en partie qualificative pour les championnats du monde en Californie fin septembre. Les meilleurs Français viennent de toute la côte Atlantique pour l'événement.

C'est un sport encore confidentiel dans l'hexagone avec environ 200 pratiquants réguliers pour une centaine de compétiteurs répartis le long de la côte atlantique. 

Le wave ski est originaire d'Australie et d'Afrique du Sud, où ce sport est très populaire. Là bas, la discipline est apparue dans les années 1980 comme outil de travail pour les sauveteurs en mer. Ils se servaient de ces grandes planches pour aller récupérer les baigneurs en difficulté. 

Depuis la taille des planches s'est réduite pour qu'elles soient plus manœuvrables et le wave ski et ainsi devenu un sport à part entière.

on a la chance d’être déjà assis sur une planche donc on a pas à faire face à la difficulté de se mettre debout, et la pagaie nous aide à nous propulser vers le large et à nous guider dans les vagues.

Didier Baylacq, entraineur équipe de France

France 3 Aquitaine

C'est comme du surf, mais assis. La planche est plate avec une petite bulle à l’arrière pour supporter le poids du surfer, une assise au milieu et des sangles pour les pieds. Une pagaie, des vagues et c'est parti.

Le but c’est de réaliser des figurer sur les vagues. La pagaie permet de se propulser et de faire des figures plus aériennes

Mathieu Babarit, sept fois champion du monde de wave ski

France 3 Aquitaine

Le sport est accessible aux débutants. Il faut simplement faire attention aux conditions de vagues, comme pour le surf. Préférez des conditions tranquilles pour débuter. Ce week end des initiations sont proposées à Vieux Boucau, en marge de la manche de Coupe de France. 

durée de la vidéo: 01 min 53
Coupe de France de wave ski à Vieux Boucau ©France 3 Aquitaine

A Vieux Boucau, un club doit ouvrir au mois de septembre.