Cet article date de plus de 3 ans

Le vautour fauve règne de nouveau sur le Parc national des Pyrénées

En plein coeur du Béarn, l'imposant rapace fait son grand retour dans le Parc national des Pyrénées. C'est le fruit d'un long travail de protection, qui a permis de multiplier par 60 la population de rapaces en une soixantaine d'années.
© CC by Georges & Benjamin Bruny via Flickr
C'est une espèce emblématique des montagnes : le vautour fauve. Au fil des ans, cette espèce menacée avait peu à peu disparu des Pyrénées. Aujourd'hui, le rapace fait son grand retour en plein coeur du Béarn.

En effet, on compte actuellement 1 800 vautours sur le versant Nord du Parc national des Pyrénées. C'est 60 fois plus qu'en 1959. Une croissance due à plusieurs dizaines d'années de travail de protection.


Pour inciter le vautour fauve à revenir s'installer dans les montagnes béarnaises, des placettes d'équarrissage ont notamment été aménagées. Le principe : des carcasses d'animaux sont déposées à un endroit donné, et mises à disposition pour l'alimentation des charognards. Ainsi, les vautours ne s'attaquent plus aux troupeaux.

Une solution donnant-donnant, estime le garde-moniteur du Parc national des Pyrénées Didier Peyrusqué :

"C'est un bénéfice réciproque : l'éleveur est gagnant dans un écarissage naturel par les vautours, et les vautours eux sont gagnants dans le sens où ces placettes d'écarissage qui fonctionnent surtout dans la période hivernale vont permettre de stabiliser les populations à un niveau requis."

Le vautour fauve règne de nouveau sur le Parc national des Pyrénées

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
béarn animaux sorties et loisirs nature pyrénées montagne