À Biarritz, la villa de l'ex-gendre de Vladimir Poutine gelée par le fisc français

Publié le Mis à jour le
Écrit par SP

Depuis le début de la guerre en Ukraine, des dizaines de biens d'oligarques russes ont été gelés par l’Etat. Une propriété appartenant à l'ex-mari de l'une des filles de Vladimir Poutine, située à Biarritz vient de rejoindre la liste.

Paris, Courchevel, Saint-Tropez, Le Lavandou…..et Biarritz.

La cité balnéaire abrite le manoir de Kirill Shamalov. C’est l’ancien mari de Katerina Tikhonova, la fille cadette de Vladimir Poutine. Il en fait l’acquisition en 2012.

L’ex-gendre, qui est le fils du banquier personnel de Vladimir Poutine, l’aurait acheté à un autre proche du chef du Kremlin, le milliardaire Guennadi Timchenko.

En mars dernier, la villa Altamira, qui a été plusieurs fois taguée, a été la cible de trois militants opposés au régime russe.

Une des figures des gilets jaunes du Pays basque, Pierre Hafner et un opposant russe exilé en France, Sergei Saveliev s’y étaient introduits, avaient filmé l’intérieur avec l’intention de la transformer en centre d’accueil pour des réfugiés ukrainiens.

Ce manoir de l’avenue du général Mac Croskey, dans le quartier très chic de l'Hôtel du Palais, fait aujourd’hui partie des treize nouvelles propriétés appartenant à des oligarques russes, proches du pouvoir, provisoirement saisies par la France. Ces derniers sont visés par des sanctions internationales depuis le début du conflit.

Le 13 avril dernier, les services du ministère de l’Économie et des Finances avaient indiqué avoir gelé pour 573,6 millions d’euros d'avoirs et de biens d'oligarques russes, depuis le 24 février dernier, date du début de l'invasion de l'Ukraine par la Russie.