Des distributeurs automatiques de billets attaqués à l'explosif à Bayonne, Lacq et Tarbes

Publié le Mis à jour le

Les malfaiteurs ont commencé leur virée à Bayonne à 2h30 mercredi matin. Ils auraient utilisé une bonbonne de gaz pour déclencher une explosion. Ils n'ont pas réussi à dérober la caisse noire contenant les billets. Même scénario à Lacq, une heure plus tard. Les voleurs n'ont pas eu plus de succès. 

Vers 4h du matin, ils récidivent à Tarbes et s'attaquent au distributeur de billets du siège régional du Crédit Agricole, situé en périphérie de la ville. Les malfaiteurs ont ensuite pris la fuite à bord d'une grosse cylindrée. Cette fois, ils emportent un butin mais il est inutilisable ! Les billets auraient été maculés d'encre indélébile par un dispositif de sécurité contre le vol lors du braquage. Le préjudice se chiffrerait à plusieurs dizaines de milliers d'euros.

Lors de ces trois attaques, le même mode opératoire a été employé par les voleurs, sans qu'on sache s'il s'agit du même groupe de personnes qui a opéré. L'enquête a été confiée à la section de recherches de la gendarmerie de Pau.