Dans les entrailles de la terre basque

© Andde Irosbehere France 3 Euskal Herri
© Andde Irosbehere France 3 Euskal Herri

Saviez-vous que les montagnes du Pays basque étaient autrefois truffées de mines ? Pendant 2000 ans, les hommes y ont construit des galeries et des cavités, pour y extraire du fer, du cuivre, de l’argent ou de l’or.

Par Andde Irosbehere avec C. Roux

Empruntez les chemins de Larla, et vous les repèrerez le long du sentier. Dans cette montagne de la vallée de la Nive, en Basse-Navarre, sont disséminés de petites portes d’entrée discrètes, qui mènent vers les profondeurs du massif. Aujourd’hui, plus personne ne s’y aventure. Mais il y a un peu plus d’un siècle, elles servaient encore de passage à de nombreux mineurs. A l’intérieur, des centaines de mètres de galeries, témoins d’une activité aujourd’hui disparue et dont peu de randonneurs soupçonnent l’existence.

Le site de Larla est la plus ancienne mine de fer des Pyrénées. Son puissant filon de sidérite a été découvert au IIIe siècle avant J.-C. L’exploitation s’est poursuivie à la Renaissance, jusqu’au début du siècle dernier, laissant des voies de roulages, des machines, des fours et de nombreux autres vestiges sur place.

Une histoire peu connue, qu’Argitxu Beyrie et Eric Kammenthaler s’attachent à faire découvrir et mettre en valeur. Ces archéologues installés à Arrossa ont mené des recherches durant des années pour mettre au jour les connaissances portant sur la présence d’anciennes mines au Pays basque.
Ce contenu n'est plus disponible

Outre le fer, il y avait aussi des mines de cuivre à Banca, ainsi que des mines d’or dans les alentours d’Itxassou (une activité à nouveau d’actualité depuis que l’entreprise Sudmine a déposé une demande de permis exclusif de recherche, suscitant la polémique).
Quant aux anciennes mines d’argent d’Urepel, elles feront l’objet de prochaines fouilles de la part d’Argitxu et Eric.

Enfin, de l’autre côté de la Bidassoa, un autre filon a suscité la convoitise durant deux millénaires. Au-dessous de l’imposant massif des Trois Couronnes, à Oiartzun, les mines d’Arditurri sont restées en activité jusqu’aux années 80. Au cours de l’histoire, les hommes y ont exploité jusqu’à 5 minerais… Aménagé et sécurisé, le site est ouvert au public depuis 2008. A l’intérieur, pas plus de 10 degrés. Mais un véritable voyage à travers le temps…

Sur les sites de Larla et d’Arditurri, lampe frontale sur le casque, France 3 Euskal Herri vous emmène dans les profondeurs de cette riche terre basque, à la découverte d’un passé méconnu.

 

Un magazine d’Andde Irosbehere, Emmanuel Galerne et Rémi Grillot.

Magazine du Pays basque : Dans les entrailles de la terre basque
Saviez-vous que les montagnes du Pays basque étaient autrefois truffées de mines ? Pendant 2000 ans, les hommes y ont construit des galeries et des cavités, pour y extraire du fer, du cuivre, de l’argent ou de l’or.

 

Sur le même sujet

Les + Lus