Cet article date de plus de 4 ans

Hendaye : saisie en série de plus de 500 kg de cannabis

Les douanes ont fait de belles prises à Hendaye mais aussi en Occitanie. Les véhicules remontaient d'Espagne.Plus de 500 kg saisis dans des camions sur l'A63 les 23 et 24 mai. 
© douane française
L'activité est toujours soutenue à la frontière espagnole pour les douanes. La semaine dernière, le 23 mai, tard dans la soirée, les douaniers d’Hendaye ont intercepté sur l’A63, dans le sens Sud-Nord, un ensemble routier immatriculé aux Pays-Bas. Lors du contrôle du chargement, les agents ont découvert 167 paquets d’herbe de cannabis, soit 134 kg, dissimulés au milieu du chargement composé notamment de pneus d’engins de chantier et de camions. Les deux chauffeurs ont interpellés. Ils sont de nationalité néerlandaise. Quelques heures plus tard, nouvelle saisie à 11 h du matin. Cette fois les douaniers d’Hendaye mènent un contrôle, là encore dans le sens Sud-Nord, et interceptent un ensemble routier transportant des marchandises diverses. Le chien anti-stupéfiants s’intéresse nettement à deux palettes recouvertes de plusieurs couches de film plastique. Elles dissimulent 49 paquets de résine de cannabis, 415 kg. Le chauffeur, de nationalité roumaine est arrêté.

Saisies en série dans le grand sud-ouest

Les brigades du sud-ouest de la France affichent une activité dense. La même semaine, outre les agents d’Hendaye, ceux de Millau et de Narbonne se sont également illustrés. En tout, la semaine dernière ces services ont réalisé 4 saisies marquantes totalisant près de 1,3 tonne de cannabis entre le 23 et le 24 mai derniers.
Dans le détail, le 24 mai à 8h30, la brigade des douanes de Millau a contrôlé un camion immatriculé en Espagne transportant des pots de peinture entre l’Espagne et la France. La visite du chargement permet de découvrir deux palettes de carrelage dissimulant 408 kg de résine de cannabis. Les deux chauffeurs, de nationalité espagnole, ont été interpellés. La série continue dans cette région Occitanie aussi car le 24 mai, à 20 heures, moins de 24 heures après la première saisie, ce sont les agents des douanes de la brigade de Narbonne qui interceptent un fourgon immatriculé en France en provenance d’Espagne. Lors de son passage, le chien anti-stupéfiant marque l’arrêt sur l’arrière du véhicule. Le contrôle permet alors la découverte d’une cache aménagée entre le coffre et l’arrière de l’habitacle. A l’intérieur, les agents trouvent 313 kg de résine de cannabis sont extraits. L’infracteur est interpellé et remis au SRPJ de Perpignan. Au total, les services douaniers ont porté un coup aux organisations criminelles, leur faisant perdre la valeur de la drogue, qui est estimée à près de 8 millions d’euros sur le marché illicite de revente des stupéfiants.
En 2016, la douane française a saisi 64,5 tonnes de cannabis.

Le cannabis était dissimulé dans les chargements
Le cannabis était dissimulé dans les chargements © douane française
© douane française

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque drogue faits divers douanes société