Meurtre d'Ustaritz : un suspect interpellé, confondu par son ADN

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB avec A.Irosbehere
© A. Irosbehere

Un homme a été interpellé ce dimanche après-midi, à Boucau près de Bayonne, après une course poursuite. Le SDF de 38 ans originaire de Haute-Savoie aurait été confondu par son ADN suite au meurtre. La victime, la jeune femme de 23 ans, enceinte de huit mois, a été violée.

C'est le procureur de la République de Bayonne, Samuel Vuelta Simon, qui confirme ces informations ce dimanche après-midi. Le viol de la victime, l'ADN retrouvé et la traque de deux jours des gendarmes.

Menée par la Section de recherche de la gendarmerie de Pau et la Brigade de recherche de Bayonne, l'enquête a mené à l'arrestation d'un sans-abri de 38 ans originaire de Haute-Savoie. Connu des services de police, il a notamment été condamné en août dernier pour vol et dégradations à trois mois de prison avec sursis et une obligation de soins. D'après les enquêteurs, il n'a aucun lien avec la victime et son casier judiciaire ne contenait à ce jour aucun acte de violence de nature sexuelle.

Son ADN, déjà inscrit dans le fichier national des empreintes génétiques, a été retrouvé sur le lieu du crime à Ustaritz. Le procureur de la République de Bayonne a tenu à saluer le travail des techniciens d'investigation criminelle, des médecins légistes et du laboratoire d'hématologie de Bordeaux.

L’homme faisait l’objet d’un suivi psychiatrique à Bayonne. Ce dimanche soir, il était toujours en garde à vue. Une information judiciaire pourrait être ouverte dans les prochaines heures en fonction des résultats de l'enquête.

Regardez le reportage d'Andde Irosbehere et Fabien Cordier, avec les explications du procureur de Bayonne.

durée de la vidéo: 01 min 49
Meurtre d'Ustaritz : Le meurtrier présumé confondu par son ADN


Une course poursuite

L'interpellation du suspect a été mouvementée. Au volant d'un camion volé à Anglet, il a été poursuivi par plusieurs voitures de gendarmerie avant d'être intercepté dans une impasse quartier Barthassot, à Boucau. D'après le témoignage de certains riverains, il a percuté une barrière devant la Caisse d'épargne avant de finir sa course en s'encastrant dans un garage, comme le montrent les images en dessous. Sur son passage à toute allure, il a manqué de peu de renverser un passant.



Un meurtre violent

Mélodie Massé, 23 ans, élève infirmière à Bordeaux, et enceinte de huit mois, passait quelques jours dans l'appartement de sa mère à Ustaritz, au Pays basque, afin de se reposer avant son accouchement. Son compagnon l'avait retrouvée sans vie, pieds et poings liés sur son lit, baillonnée et les yeux bandés. L'autopsie avait confirmée la mort par asphyxie.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.