L'écrivain béarnais David Diop, prix Goncourt des lycéens en 2018 pour son roman "Frère d'âme" présentait son nouvel opus ce samedi après midi chez lui en Béarn, à la médiathèque André Labarrère de Pau. « La Porte du voyage sans retour », qui se déroule au Sénégal au XVIIIe siècle.

Son roman "Frère d'âme", traduit dans 15 langues,  retraçait l'histoire d'un tirailleur sénégalais pendant la Première Guerre mondiale. Il avait  reçu le Prix Goncourt des Lycéens en 2018. Il avait aussi connu une consécration internationale en remportant le prix de la fiction de l’année d'un prestigieux journal américain, le Los Angeles Times en avril dernier.

Et cet été, l'ancien président américain Barak Obama l'avait ajouté sur sa liste de livres

Son nouveau roman s'intitule "la porte du voyage sans retour"  du surnom donné à l’île de Gorée, d’où sont partis des millions d’Africains au temps de la traite des Noirs. Il narre l'histoire un jeune homme venu du Sénégal  qui débarque en 1750 dans cette concession française pour étudier la flore locale. Botaniste, il  rêve d’établir une encyclopédie universelle du vivant, en un siècle où l’heure est aux Lumières. Mais il entend parler de  l’histoire d’une jeune Africaine promise à l’esclavage et qui serait parvenue à s’évader, trouvant refuge quelque part aux confins de la terre sénégalaise.

Ce samedi, il est venu le présenter chez lui en Béarn, à la médiathèque André Labarrère de Pau.

{}

 

 

 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité