Pau : François Bayrou perd son adjoint à l'environnement, Pascal Boniface, qui démissionne avec fracas

L'élu palois Pascal Boniface démissionne de son poste d'adjoint à la mairie de Pau. Il a des propos très sévères à l'égard du maire François Bayrou / © Facebook Pascal Boniface
L'élu palois Pascal Boniface démissionne de son poste d'adjoint à la mairie de Pau. Il a des propos très sévères à l'égard du maire François Bayrou / © Facebook Pascal Boniface

" Vous m'avez menti et avez surtout trompé les Paloises et les Palois ". La lettre de démission adressée par Pascal Boniface au maire François Bayrou, est sans fard. Il lui reproche de ne pas avoir tenu ses engagements et d'avoir privilégié sa carrière au plan national. François Bayrou réagit.

Par Christine Le Hesran

C'est un coup de tonnerre dans le ciel palois. L'adjoint au maire de Pau, en charge de l'environnement Pascal Boniface, a adressé une lettre de démission à François Bayrou. Surtout, le constat de l'élu, ses motivations, sont particulièrement sévères à l'égard du premier magistrat de la ville.

François Bayrou, qui n'avait pas besoin d'un tel tracas, lui qui a été entendu sur les emplois supposés fictifs au sein de son parti mercredi dernier. Alors dans ce contexte, forcément la démission surprend. Pascal Boniface ne va pas détailler pour l'heure, il a écrit l'essentiel dans la lettre qu'il a fait parvenir aux médias. Mais déjà les réactions ne se font pas attendre :

Les coups de fil au niveau local et national, ça n'arrête pas. Je vous parlerai plus tranquillement lundi. 

Des reproches au vitriol

Que s'est-il passé entre le maire François Bayrou et son adjoint ? Alors que le candidat engagé dans la campagne des municipales de 2014 est allé chercher l'ancien militant socialiste pour lui demander d'être à ses côtés sur sa liste. 
L'adjoint à l'environnement est aujourd'hui amer. Il décrit un maire plus concentré sur sa carrière politique nationale. " Les citoyens ne sont pas des sujets, la mairie n'est pas un château uniquement accessible aux privilégiés et le maire n'est pas un seigneur."

Maintenant que j'ai appris à vous connaître, vous resterez pour moi le maire des " bien nés " et des riches, le maire du bling-bling et de l'argent, de la sur-communication, des mensonges, de l'absence et du mépris des gens et de la Nature. 
Pascal Boniface

La réaction de François Bayrou 


Nous avons sollicité la réaction du maire François Bayrou qui regrette que son adjoint n'est pas démissionné avant : 

Donc Boniface découvre à 6 mois de l’élection qu’il n’est en fait d’accord sur rien après avoir tout voté et pris pas plus de 10 fois la parole en Conseil municipal pour vanter l’action municipale de manière dithyrambique hormis en juin lors duquel il n’a pas jugé utile de venir à l’hommage solennel de Jean-Paul prétextant avoir piscine ou autre chose et tapant à côté de la plaque sur un dossier qu’il ne maîtrisait pas... Quant à ses leçons de modestie de sa fonction, de ses indemnités et de sa personne, elles feront rires celles et ceux qui le connaissent. Cela fait évidemment longtemps qu’il prépare son petit coup de démagogie. Plus élégant (et courageux) aurait été de démissionner avant.
François Bayrou

Pascal Boniface ne veut donc plus être adjoint, mais simple élu du conseil. Il reprend sa liberté de parole et d'action. Alors se pose la question : pourquoi maintenant ? Alors que Pascal Boniface a rejoint LaRem ( république en marche ) et qu'il ajoute dans son courrier " Seul élu LREM de la majorité municipale... " Il précise aussi au téléphone rapidement : " Je suis le premier soutien de Macron dans le département. ".

En insistant ainsi sur son appartenance au parti présidentiel, on a hâte de savoir s'il se portera candidat à l'élection muncipale et avec quel soutien ? François Bayrou, inquiété par la justice, entendu mercredi 11 septembre, a été dès la campagne de l'élection présidentielle un soutien d'Emmanuel Macron. Mais que se passera-t-il à l'avenir si la machine judiciaire s'emballe ? 

Joint par nos soins au téléphone, Pascal Boniface a promis d'en dire plus dès lundi 16 septembre.


 

Coût de l'Arena Futuroscope

Les + Lus