Pays basque : 60 kg de stupéfiants, des armes et munitions saisis par les douanes sur l'A63

Douze kilos de cocaïne, 49 kg de cannabis, des armes de poing et des munitions ont été saisis dans les Pyrénées-Atlantiques, dissimulés dans une voiture chargée sur un camion de transport de véhicules, a-t-on appris vendredi auprès des douanes. 
 

La drogue et les armes étaient cachées sous le coffre d'une voiture installée sur un camion de transport de véhicules.
La drogue et les armes étaient cachées sous le coffre d'une voiture installée sur un camion de transport de véhicules. © Douanes Françaises
La saisie a eu lieu le 18 juin au péage de Biriatou sur l'autoroute A63 lors d'un "contrôle de la circulation" sur un poids lourd immatriculé en Grande-Bretagne et qui transportait cinq grosses cylindrées.

Le camion, conduit par un chauffeur de nationalité britannique, arrivait d'Espagne et se rendait en Angleterre.  
 

Repéré par un chien 


Le "vif intérêt" marqué par Eski, un chien anti-stupéfiants, pour le plancher d'un des véhicules et la détection d'une "épaisseur anormale sous la moquette du coffre" ont conduit les douaniers à pousser plus avant les investigations : "une planche de contreplaqué est ôtée au pied de biche et laisse apparaître 43 sachets transparents thermosoudés, 10 paquets entourés de plastique noir ainsi que 4 sacs entourés de film alimentaire", indiquent les douanes dans un communiqué.

Les douaniers découvrent 48,7 kg d'herbe de cannabis, 11,6 kg de cocaïne et quatre armes, un pistolet-mitrailleur Uzi calibre 9, un pistolet Retay Eagle calibre 9, un pistolet Ruger calibre 22 et un revolver chargé RG calibre 22, ainsi que 106 munitions correspondantes.

Le chauffeur a été placé "en retenue douanière". La juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Bordeaux supervise l'enquête, ont précisé les douanes. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque économie transports routes autoroute a63
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter