Pays basque : la pastorale fait son retour cet été en Soule

Publié le
Écrit par Andde Irosbehere
La pastorale met à l'honneur l'émir Abdelkader, figure de la résistance algérienne au XIXe siècle
La pastorale met à l'honneur l'émir Abdelkader, figure de la résistance algérienne au XIXe siècle © Andde Irosbehere

Annulée l’an dernier à cause du covid, la pastorale Abdelkader sera jouée cet été à Arrast-Larrebieu. Quatre représentations sont prévues.

Jouée et chantée en plein air, selon une mise en scène bien codifiée, la pastorale est une forme de théâtre populaire héritée du Moyen-Âge, au décor sobre, mêlant chants, danses, versets déclamés ou chantés. Au Pays basque, la Soule est la seule province qui a su faire perdurer et renouveler ce genre, devenu l’une des caractéristiques majeures de sa culture. Une pastorale y est jouée chaque été dans un village différent. Donnée intégralement en langue basque (en l’occurrence, en souletin), elle est un événement pour les habitants qui la représentent, attirant chaque été plusieurs milliers de spectateurs.

Quatre villages mobilisés

Bien-sûr, le covid a quelque peu bousculé le calendrier. Initialement prévue l’an dernier, la pastorale que devaient donner les habitants de quatre villages de Basse-Soule (Espès-Undurein, Ainharp, Charritte-de-Bas, Arrast-Larrebieu) sera finalement jouée cet été, sur la place d’Arrast. Après presque un an d’interruption, 60 acteurs, 15 danseurs et 12 enfants se sont remis à pied d’œuvre pour reprendre les répétitions dans une ancienne bergerie aménagée à Undurein, sous la houlette de l’errejent (metteur en scène) Battitt Berrogain. Sophie Larrandaburu dirige les chœurs, Margot Faurie les danses et 15 couturiers préparent les costumes.

Une épopée algérienne

Ecrit par Jean-Louis Davant, le texte raconte la riche et captivante histoire de l’Emir Abdelkader, figure de la résistance algérienne au XIXème siècle, considéré comme un précurseur de la défense des droits des hommes. Respectueux de toutes les religions, il est notamment connu pour avoir sauvé des chrétiens d’un massacre à Damas, en 1860. Le personnage sera incarné par Alain Mercapide. 

En raison de mesures sanitaires en vigueur, et pour ne pas dépasser une jauge de 1000 personnes, ce qui nécessiterait la présentation d’un pass sanitaire, les organisateurs ont décidé de mettre en place 4 représentations :

  • les dimanches 25 juillet, 1er août et 8 août, à 15h30
  • une 4ème représentation en nocturne, le vendredi 30 juillet à 20h30.

Les points de vente sont à retrouver ici. 

Regardez le reportage tourné en mai lors des répétitions par France 3 Euskal Herri (Andde Irosbehere / Christian Etchegaray / Brigitte Sandeaux-Cadet)

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.