Pays basque : nouvelle action de la CGT devant ETPM à Arcangues

Une nouvelle fois, la CGT s'est mobilisée tôt ce jeudi matin. Plusieurs dizaines de militants se sont rassemblées devant l'entreprise ETPM à Arcangues (Pays basque) pour dénoncer le projet de réforme des retraites.

© Photo partagée par la CGT cheminots
Ils avaient promis de multiplier les actions "coup de poing". La CGT semble tenir parole. Depuis 6h45 ce jeudi, plusieurs dizaines de militants (90 selon la CGT) se sont positionnés devant l'entreprise de travaux publics multiples (ETPM) à Arcangues.

 
© Photo partagée par la CGT cheminots


Précarité de l'emploi

L'entreprise est spécialisée dans la construction et l'installation de réseaux d'eau, gaz ou électricité. Elle a été reprise au début des années 80 par Philippe Neys,  patron du Medef local.
Selon la CGT, ce rassemblement, qui s'inscrit dans un mouvement plus global lancé le 5 décembre, vise une nouvelle fois à dénoncer la réforme des retraites, la précarité de l'emploi, la baisse des pensions ou encore la chute de l'espérance de vie en bonne santé.


Mardi, journée de très forte mobilisation nationale contre la réforme du projet des retraites, la CGT avait également participé à une opération de blocage du dépôt de bus à Bayonne, puis déversé du fumier devant un cinéma où se tenait un débat organisé par des représentants LREM.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
manifestation économie social retraites grève