Coronavirus : le Président confirme la fermeture de la frontière avec l'Espagne

© AFP PHOTO/US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION/HANDOUT
© AFP PHOTO/US FOOD AND DRUG ADMINISTRATION/HANDOUT

La frontière avec l'Espagne est fermée. Le pays voisin de l'autre côté des Pyrénées est en alerte pour contrer l'épidémie. Le président de la République l'a confirmé ce lundi soir lors de son allocution. Cela devrait durer 30 jours.

Par Christine Le Hesran

Les frontières ferment les uns après les autres. Ce lundi, c'est 'Espagne qui a annoncé fermer ses frontières terrestres à partir de lundi minuit, pour « contenir l'expansion » du virus. C'est le ministre de l'Intérieur, Fernando Grande-Marlaska, qui en a fait l'annonce de lundi dans la journée. L'entrée ne sera autorisée qu'aux citoyens espagnols, aux résidents en Espagne, au personnel diplomatique accrédité et aux personnes justifiant de «causes de force majeure», a détaillé le ministre.

Le Président de la République Emmanuel Macron a confirmé cette fermeture entre les deux pays ce lundi soir lors de son allocution à 20 heures. Ce dispositif doit durer 30 jours. Les ressortissants français séjournant en Espagne sont autorisés à rentrer dans l'hexagone. 

Contrôles à la frontière

Les deux pays évoquent le cas de force majeur. Les contrôles à la frontière vont donc avoir lieu avec l'appui de l'armée, des douaniers notamment. La fermeture est annoncée comme partielle en fin de journée. Les transports de marchandises pourront avoir lieu.
L'Espagne a conlu pour sa part à la fermeture terrestre jusqu'à la levée de l'état d'alerte en cours dans le pays et déclenchée samedi dernier.  

Le Portugal a fermé ses frontières avec l'Espagne.

Sur le même sujet

Les + Lus