Le procureur de la République de Bayonne va diriger la lutte anti-drogue en France

Publié le Mis à jour le
Écrit par SP

Samuel Vuelta-Simon va être nommé par le gouvernement à la tête de la lutte anti-drogue en France. Le procureur de la République de Bayonne était au Pays basque depuis 5 ans.
 

Samuel Vuelta-Simon, devient le patron de la lutte anti-drogue en France. Il devrait être nommé dans les prochaines heures par le gouvernement.



Ce Galicien de naissance, qui était à la tête du parquet de Bayonne depuis près de cinq ans, doit diriger une nouvelle structure d’élite : l’Office anti-stupéfiants (Ofast).



Ce nouvel outil succède à l'OCRTIS (l'Office Central pour la Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants).

Avec un chiffre d’affaires du trafic de drogue en France estimé à 3,5 milliards d’euros, la tâche s’annonce ardue.



Un dossier que Samuel Vuelta-Simon connaît bien pour avoir traité de nombreuses affaires au Pays Basque, région frontalière avec l'Espagne. Des saisies sont régulièrement réalisées par les douanes dans ce secteur. 



Le magistrat, qui a récemment dû gérer le sommet du G7 à Biarritz avec les chefs des principales puissances de la planète, s’est également illustré en 2017 dans le dossier du désarmement d'ETA.



Il est d’ailleurs co-signataire d’un ouvrage intitulé "La justice française contre ETA".



Élevé au rang d'officier de l'Ordre National du mérite en juin dernier, Samuel Vuelta-Simon s’apprête à prendre ses nouvelles fonctions au moment où, le nouveau plan du gouvernement contre le trafic est dévoilé à Marseille, ville théâtre de nombreux réglements de comptes . 

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité