Cet article date de plus de 5 ans

Piment d'Espelette : L'Or rouge se porte bien

Le piment d'Epelette, appellation d'origine protégé est un vrai trésor pour la région. Il compte de plus en plus d'agriculteurs. Une nouvelle maison du piment devrait même ouvrir d'ici avril prochain.
© France 3 Aquitaine
Espelette, 2000 habitants et ses façades ornées de piments. C'est dans ce cadre que le syndicat du piment d'Espelette permet aux visiteurs de goûter l'épice emblématique de la ville. Ils se renseignent aussi sur les exploitations à visiter.

Des exploitations qui se mettent de plus en plus au bio. C'est notamment le cas de Jean-Baptiste Halty, fils d'agriculteur et nouveau producteur de piment d'espelette. Les terres qu'il exploite désormais n'ont jamais été cultivées. Il a donc des incertitudes sur la récolte, mais il reste optimiste. 

De plus en plus de producteurs 


En 20 ans, le nombre de producteurs de piment d'Espelette ne cesse d'augmenter. Pour Ramuntxo Lecuona le président du syndicat, son succès est notamment dû à sont appellation protégée. 

On est passé de 25 producteurs à pratiquement 200 producteurs, de moins de 10 hectares cultivés à plus de 210...


se réjouit-t-il. 

20 000 pieds sont entretenus, pour une récolte prévue fin août. 

Reportage de P. Durandeau et I. Carpentier 


durée de la vidéo: 01 min 35
Le piment d'Espelette se porte bien

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie pays basque