Pompes funèbres : des abus tarifaires dans les Pyrénées-Atlantiques

L'UFC-Que Choisir de Bayonne dénonce des abus après une enquête menée sur 12 magasins du département. L'association interpelle les pouvoirs publics sur les défaillances et les pratiques constatées.

© KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Ces dernières années, les réformes législatives et réglementaires ont permis d'imposer un modèle de devis obligatoire chez les pompes funèbres. Forte de cette avancée, l'association UFC-Que Choisir a tenu à voir si les consommateurs du Pays-Basque étaient mieux informés, et si les pratiques s'étaient assainies. 
L'association a donc lancé une enquête dans 12 magasins funéraires du département. A chaque fois un devis crémation et un devis inhumation ont été demandés. Le résultat serait édifiant.
Enquête tarif pompes funèbres pays basque

Le devis : une obligation souvent contournée

Depuis 3 ans un devis est désormais obligatoire. Dans les Pyrénées-Atlantiques l'UFC-Que Choisira constaté que 25% des entreprises n'en proposaient tout simplement pas.
Par ailleurs des modèles de devis ont été imposés, mais dans 35% des cas ils ne seraient pas respectés, donc non conformes au modèle.

Selon l'association, "si le brouillard informatif ne s'est pas dissipé, cela s'explique sans doute par l'absence de sanctions claires et spécifiques en cas de non-conformité des devis présentés".


 




Inhumation : des excès tarifaires dénoncés

Le prix moyen pour des obsèques (hors caveau et concession) s'établirait à 3508 en moyenne. Mais d'ujn opérateur à l'autre on observerait de grandes disparités. Certaines sont liées à des "prestations non obligatoires" qui viendrait s'ajouter. Et là on comprend les écarts de prix.
Seulement le hic c'est que des écarts existeraient aussi pour des démarches et formalités administratives (des opérations standardisées), les prix pouvant lors varier de 125 à 301 euros ! Bref du simple au double !

"L'UFC-Que Choisir de Bayonne Pays Basque demande donc aujourd'hui aux parlementaires du département d'assortir enfin de sanctions l'obligation d'utilisation du modèle de devis".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives économie pays basque enquêtes consommation
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter