Pyrénées-Atlantiques : les signes d'un retour des ours dans les Pyrénées occidentales

Publié le Mis à jour le
Écrit par CB

Les oursons de Sorita et la présence du mâle Rodri pourraient relancer la natalité des plantigrades dans ce secteur. Ce sont les constatations des spécialistes depuis le début de l'année 2022, grâce à une collecte de nombreuses informations sur quatre départements des Pyrénées françaises.

Ils les suivent à la trace en quête de signes positifs, de bonnes nouvelles. "C'est une restauration d'un début de dynamisme démographique" explique Gérard Caussimont, spécialiste de l'Ours brun des Pyrénées, qui semble néanmoins enthousiaste.
Il relativise car la vraie dynamique est plutôt dans les Pyrénées centrales où ils sont "une cinquantaine". "Sur 70 ours en tout dans les Pyrénées, on en a une demi-douzaine dans notre département" (Pyrénées-Atlantiques, ndlr). "Mais le fait que trois oursons aient survécu montre quand même qu'on est sur la pente d'une restauration! Je rappelle qu'en 1983, il y avait une quinzaine d'ours rien que dans notre département".

Ce sont néanmoins de très bonnes nouvelles pour le spécialiste. Ce dernier semestre, nombre d'indices collectés par les naturalistes laissent présager qu'il se met en place un terreau favorable à une nouvelle natalité :

  • parce que les oursons de Sorita, trois mâles nés en 2021, ont survécu à leur deuxième hiver. Ils seront en capacité de se reproduire d'ici deux trois ans.
  • parce le mâle Néré, qui avait l'habitude de venir côté occidental, a été vu dans les Pyrénées centrales en bonne santé (alors qu’en avril il boitait), et que, malgré son vieil âge (25 ans !), il est toujours en capacité de se reproduire.
  • parce que Rodri, un autre mâle, a lui été filmé par des caméras automatiques et qu'il montre des comportements de rut, notamment en se frottant aux arbres pour marquer son territoire et attirer les femelles.

durée de la vidéo: 01 min 01
L'ours Rodri ©Vidéo prise par un appareil du FIEP en partenariat avec le PNP.

Vidéo prise par un appareil du FIEP en partenariat avec le PNP. Il s’agit probablement du mâle Rodri, né en 2014, père des 3 oursons de l’ourse Sorita nés en 2021 en Béarn / vidéo de l’OFB-FDC.

Des observations et des vidéos

D'après le site de réseau Ours brun de l'Office Français pour la Biodiversité (OFB), dans son bulletin d'informations daté du 24 juin, "plus de 350 indices indirects d’ours ont été collectés, sur 4 départements des Pyrénées françaises, entre la commune de Cette -Eygun (64) à l’Ouest et la commune de Mérens-les-Vals (09) à l’Est".

Leurs différents dispositifs notamment d'appareils photo et caméras automatiques ont permis de distinguer les nombreux itinéraires des plantigrades, de voir les oursons de Sorita, en pleine forme, tout comme le vieux mâle Néré. L'ours Rodri  a été filmé également en train de se frotter à un arbre dans un mouvement quasi chorégraphié, tel Balou dans "Le livre de la jungle"...

Regardez cette compilation de quelques moments "capturés" par les caméras.