Une femme découverte décédée à Saint-Jean-de-Luz : un homme en garde à vue

Une femme de 34 ans a été découverte décédée avec des blessures à la tête ce vendredi 3 mai à Saint-Jean-de-Luz au Pays basque. Son compagnon a été placé en garde à vue. La victime avait déjà échappé à la mort mi avril.

La victime, une femme de 34 ans, a été découverte morte ce vendredi 3 mai dans un hôtel de Saint-Jean-de-Luz, station balnéaire des Pyrénées-Atlantiques. Les blessures à la tête témoignent d'une scène de violence. 

Les faits se seraient déroulés dans un hôtel à la mi-journée selon les premiers éléments recueillis sur place. La police, le procureur et le maire de la ville se sont rendus sur les lieux.

Un homme est placé en garde à vue, soupçonné d'être l'auteur des coups. Le couple serait connu pour des faits de toxicomanie selon une source sur place.

Un précédent récent 

La victime avait été hospitalisée il y a quelques jours  après une chute depuis une fenêtre du cinquième étage d'un autre hôtel de Ciboure, la ville voisine sur la côte basque. Elle était dans le coma. Puis elle était sortie de l'hôpital mi-avril selon une source proche de l'enquête.
À l’époque, son compagnon avait été placé en garde à vue mais avait ensuite été relâché. "Des zones d'ombre continuent de planer sur les circonstances de la chute de la jeune femme. L'homme est déjà connu des services de police pour des faits de violences conjugales. Mais les témoignages recueillis n'ont pas fait état de cris ou de bruit autre que celui de la chute", soulignait alors le magistrat du parquet à nos confrères de France Bleu Pays basque.

Il n'y avait pas de traces de lutte dans l'appartement. Le compagnon est connu pour des violences conjugales sur sa compagne en janvier selon une source proche de l'enquête. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité