Solikend : né au Pays basque, le tourisme solidaire réunit hôteliers et associations

© France 3 Euskal Herri
© France 3 Euskal Herri

Offrir la totalité du montant d'une réservation hôtelière à une association caritative. C'est le principe du site Solikend, né à Biarritz qui réunit clients, hôteliers et associations autour d'un concept solidaire.
 

Par MK avec Hélène Harte

Le concept est né à Biarritz et réunit hôteliers, associations… et clients. Le principe de Solikend  est simple : un client effectue une réservation sur un site Internet. On lui propose alors de soutenir une association de son choix. S'il accepte, c'est l'association qui empochera alors le montant total de la réservation, reversé par l'hôtelier.
 

"On ne perd pas d'argent"

"Sur un montant de 100 euros, on a 60 euros qui sont défiscalisables auprès de la structure de l'entreprise. Ça nous permet également de couvrir nos charges fixes," explique Edwige Dupuch, directrice du Best Hotel Western à Biarritz.


On ne perd pas d'argent, on est à la fois dans une démarche solidaire, et dans une démarche économique.  


Dans l'Hexagone, une soixantaine d'hôtels, du deux étoiles au cinq étoiles ont adhéré au concept. Et parmi les partenaires, on retrouve 27 associations caritatives, d'envergure locale ou nationale.

 

Eviter les centrales de réservation

La plateforme se veut une alternative aux grands groupes hôteliers et incite les clients à réserver directement auprès de l'hôtel, sans passer par une centrale de réservation.

"Quand une offre solidaire n'est plus disponible, ou épuisée, on redirige les gens vers les sites officiels des hôtels, explique  Yoan Magnin, le créateur du site Solikend.
On leur  explique l'intérêt de la réservation en direct, alors que les grosses structures de réservation  sont souvent basées à l'étranger qui prélèvent entre 15% et 30% aux hôteliers".

Lancé fin septembre, le site est soutenu par la Région Nouvelle-Aquitaine. Il prévoit de se développer en créant des partenariats avec les comités d'entreprises.

France 3 Euskal Herri nous explique son fonctionnement et les motivations de cette démarche ►
Né au pays Basque, le tourisme solidaire réunit hôteliers et associations

Sur le même sujet

L'empreinte de Kelly Slater

Les + Lus