Tour 2023 au départ de Bilbao : "le public basque sans aucun doute le meilleur du monde" affirme Christian Prudhomme

Le 120e Tour de France partira de Bilbao en 2023 et restera 2 jours au Pays Basque espagnol avant de franchir la frontière. Christian Prudhomme, le directeur du Tour, a officialisé la nouvelle aujourd'hui en présence des autorités basques. Elles attendaient un tel évènement depuis 30 ans. 

La ville de Bilbao et son célèbre musée Guggenheim
La ville de Bilbao et son célèbre musée Guggenheim © txlopez/Pixabay

"Vous n'avez cessé de réclamer le Tour de France depuis 1992, année du départ depuis St-Sébastien. Vous avez montré une très forte volonté politique" a commencé à déclarer Christian Prudhomme dans un discours prononcé dans l'enceinte du musée Guggenheim, site emblématique de la ville de Bilbao.

 

Deux journées 100% basques

Le 1 juillet 2023, la capitale de la Biscaye accueillera le coup d'envoi du 120e Tour de France. Une grande première pour l'ancienne cité industrielle qui se retrouvera ainsi sous les feux des projecteurs.

"Les deux premières étapes seront 100% basques" a poursuivi le directeur de la grande boucle. "Un départ et une arrivée à Bilbao le 1er jour, et un parcours entre la province de Biscaye et celle d'Alava le 2e. La 3e étape sera à destination de la France en passant par les Pyrénées".

Plus de 300 kilomètres de course tracés en Euskadi, retransmise dans 190 pays, "ce sera l'occasion pour vous de montrer le meilleur du pays basque" a lancé Christian Prudhomme aux  autorités politiques locales présentes.

"Vous avez ici tout ce qu'il faut, la volonté politique depuis 30 ans, des cols courts mais très raides, des paysages d'exception, l'intérieur des terres, le littoral, la côte. Et ce public qui est sans aucun doute le meilleur du monde avec celui de Belgique et du Yorkshire".

Un levier pour le développement économique

Les élus basques sont persuadés que l'évènement contribuera à "améliorer l'image" de leur région dans le monde.

"C'est un levier de développement économique" a déclaré l'un des représentants de l'Euskadi lors de cette conférence. "Une formidable vitrine pour le tourisme et pour notre langue qui vivra ainsi aux côtés des autres langues internationales".

Les images du Tour montrerons les atouts de la région, cités historiques, paysages et permettrons de promouvoir le vignoble de la Rioja entre autre. 

Le vignoble de la Rioja au pays basque espagnol
Le vignoble de la Rioja au pays basque espagnol © Abrumado/Pixabay

 

"Notre peuple adore le cyclisme", le départ se fera avec "la chaleur et les couleurs des supporters basques" mais "dans le strict respect des mesures sanitaires" a tenu à préciser l'élu. 

"Nous avons maintenant deux ans pour nous atteler à l'organisation, offrir le meilleur accueil et montrer notre meilleure image"

 

Un investissement de plusieurs millions

On ne sait pas encore précisément combien coûtera ce départ aux autorités basques. L'investissement devrait s'élever à plusieurs millions d'euros. En 2020 la ville de Nice avait dépensé plus de 3,5 millions pour l'évènement dans l'espoir qu'il lui rapporte beaucoup plus.

 

Ce départ depuis Bibao sera le 25e organisé à l'étranger. En 2022, c'est le nord de l'Europe qui sera à l'honneur puisque la course partira de Copenhague.

 

 

Cette année c'est la Bretagne et la ville de Brest qui accueillera le grand évènement : première étape le samedi 26 juin entre Brest et Landerneau.

 

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque tour de france cyclisme sport