Vue d'ailleurs : La surfeuse pro Pauline Ado confinée en Nouvelle-Zélande

La surfeuse professionnelle, originaire de Hendaye, Pauline Ado, est depuis la mi-mars confinée en Nouvelle-Zélande, après l'annulation d'une compétition. Elle raconte sa vie quotidienne, très très loin du Pays basque.
 
Pauline Ado, championne de surf du Pays basque, raconte son confinement, depuis la Nouvelle-Zélande.
Pauline Ado, championne de surf du Pays basque, raconte son confinement, depuis la Nouvelle-Zélande. © FRANCK FIFE / AFP
Pauline Ado, surfeuse pro du Pays basque, a été la première femme européenne, qualifiée deux ans de suite, sur le circuit mondial ASP World Tour, en 2011. Classée plusieurs années dans l'élite planétaire, elle a un palmarès impressionnant : sept fois championne d'Europe sur le tour WSL et championne du monde 2017 aux ISA world surfing games, les mondiaux de surf, organisés à Biarritz.

Ses objectifs pour 2020, étaient de retrouver une place dans l'élite mondiale, et de représenter la France, pour les JO de Tokyo (ndlr: reportés en 2021). Quand le confinement lié à la crise sanitaire du Covid19 a débuté, elle se trouvait en voyage, à l'autre bout du monde, en Nouvelle-Zélande. Elle nous explique pourquoi, et comment elle vit cette situation, en attendant de pouvoir rentrer à Anglet, où elle réside désormais.
 

Comment allez-vous Pauline ? Que fais-vous en Nouvelle Zélande?

Pauline Ado : Oui je vais très bien merci ! Je me trouvais en Nouvelle-Zélande mi-mars lorsque la compétition à laquelle je devais participer a été annulée. Nous avons décidé de profiter du pays pour visiter, mais rapidement la situation a dégénéré en France et dans le monde. Voyant l’avancée de l’épidémie en France, nous avons préféré prolonger notre séjour ici.
Voir cette publication sur Instagram

I miss surfing 🏄‍♀️💔 but the sunset beach walks ease the pain 💙 . Le surf me manque 🏄‍♀️💔 mais les balades sur la plage au coucher de soleil m’aident à patienter 💙 📸 @riblanc #gratitude #sunset #beachwalk #beachlover #serenity #nature

Une publication partagée par Pauline Ado (@paulineado) le

 

Où vous trouvez-vous exactement ? Et avec qui ?

Pauline Ado : Je suis à Oakura dans la région de Taranaki avec Rémi mon mari (ndlr : Rémi Blanc, photographe et sportif de haut-niveau)  et Tristan Guilbaud, un autre surfeur pro français. Nous sommes accueillis par Paige Hareb (surfeuse pro néo-zélandaise) et sa famille.
 

Etes-vous restés bloqués dans ce pays ?

Pauline Ado : Dans la mesure où nous n’avons pas cherché à rentrer pour le moment je ne dirais pas que nous sommes bloqués. Rester est un choix. En revanche, nous ne savons pas quand nous allons rentrer.
 

Etes-vous confinés ?

Pauline Ado : La Nouvelle-Zélande est actuellement en alerte maximale de niveau 4. Seuls les commerces essentiels sont ouverts et la population est confinée avec cependant des conditions bien plus souples que le confinement français.
Voir cette publication sur Instagram

Semi marathon ✅ En tant qu’athlète 🏋️‍♀️ on aime les défis ! Les compétitions de surf 🏄‍♀️ ne reprendront sûrement pas avant quelques temps donc nous avons trouvé de nouvelles idées de challenges 💡. Je ne sais pas trop d’où celle-là nous est venue mais aujourd’hui nous avions décidé de courir 🏃‍♀️ un semi-marathon avec @paigehareb . Peu d’entraînement et peu d’expérience au delà de 10km pour chacune de nous mais ça fait du bien de sortir de sa zone de confort 🥵 ! Merci à @riblanc et @titanguilbaud pour le coaching et la motivation 🔥 ! Prochain objectif maîtriser le handstand et marcher sur les mains 🤸‍♀️ Celui-ci me donne du fil à retordre... Et vous, c’est quoi vos challenges en cette période de #confinement ?? . Half marathon ✅ As athletes 🏋️‍♀️ we always love new challenges ! Since we’re probably not gonna have a surfing 🏄‍♀️ event for a while we had to come up with some ideas 💡. Don’t know where this one came from but we decided we were gonna run 🏃‍♀️ half a marathon 😅 with @paigehareb . Didn’t have much preparation and both never really run more than 10km before... but it felt really good to get out of our comfort zone 🥵. Thanks @riblanc and @titanguilbaud for the support and coaching 🔥! Next challenge is to learn how to handstand and walk on my hands 🤸‍♀️. Been struggling with this one ! What about you guys what are your next challenges in this #lockdown times ?? #running #halfmarathon #pushyourlimits

Une publication partagée par Pauline Ado (@paulineado) le

 

Comment cela se passe-t-il concrètement ? Pouvez-vous sortir avec, ou sans attestation ? Y-a-t-il des restrictions de zones?

Pauline Ado : Seuls les supermarchés, pharmacie… etc sont ouverts. Il est possible de se déplacer en voiture pour les services de première nécessité seulement. Nous n’avons pas besoin d’attestation et il est autorisé de sortir pour faire de l’exercice sans limite de temps tant que nous restons entre nous (dans notre « bubble » comme ils disent) et en respectant 2 mètres de distance avec les gens. Autour de notre lieu de résidence nous pouvons donc courir, marcher, faire du vélo, de l’exercice etc. L’accès à la plage est autorisé pour faire de l’exercice.

L’épidémie est relativement bien contrôlée pour l’instant. Seuls quelques nouveaux cas par jour sont enregistrés, et il y a très peu de décès depuis le début.
 

Comment vous organisez-vous, au quotidien ?

Pauline Ado : Je fais pas mal de sport et d’entraînement. Nous ne pouvons pas aller à l’eau en ce moment mais je veux être en forme pour la reprise. Nous profitons de l’extérieur dès que le temps le permet. Je prends le temps de faire pas mal de choses que j’apprécie : yoga, promenades au coucher du soleil… c’est loin d’être désagréable.
 

Et pour se maintenir en forme, en tant que surfeuse pro ?

Pauline Ado : Je suis mon programme de préparation physique spécifique. Je me suis aussi mise à courir pas mal et je fais presque tous les jours du yoga ou du pilate. Nous avons une alimentation équilibrée et nous mettons des challenges sportifs entre nous. C’est motivant !
Voir cette publication sur Instagram

La nouvelle est tombée il y a deux jours ! Nous serons autorisés à retourner à l’eau 🏄‍♀️ mardi prochain ici en Nouvelle-Zélande 🤗😍 Trop hâte de remplir mes sinus d’eau de mer 💙🤣 . So 2 days ago we got the big news that we will be able to surf 🏄‍♀️ again from next Tuesday here in New-Zealand 🤗😊 Can’t wait to have saltwater wash through my sinuses 💙🤣 @titanguilbaud @paigehareb 📷 @riblanc #surfers #surfaddict #beachlife #sealovers #vitaminsea #waterreflection

Une publication partagée par Pauline Ado (@paulineado) le

 

Vous essayez donc, de nouveaux challenges, comme on peut le voir sur votre compte Instagram ?

Pauline Ado : Oui ! Lundi j’ai couru la distance d’un semi marathon ! L’idée est un peu sortie de nulle part mais il ne nous en faut pas beaucoup pour nous lancer ! Je n’avais jamais couru une telle distance et j’étais super contente. Sinon on se lance des challenges sportifs en général. Certains sont drôles et ludiques d’autres nous font souffrir !
 

Dans quel état d'esprit sportif êtes-vous ?

Pauline Ado : Je prépare la reprise de la saison. Qui sait quand cela aura lieu ? Je n’en ai aucune idée. C’est ça la difficulté : être dans l’inconnu.
 

Est-il possible de surfer ? Les plages sont elles fermées ? Y-a-t-il une organisation spéciale pour aller à l’eau ?

Pauline Ado : Au début du confinement ici, le surf était toléré. Mais il a fini par être interdit. En revanche bonne nouvelle, l’alerte passe au niveau 3 dès mardi ce qui signifie que nous pourrons retourner à l’eau.
 

Prenez-vous des nouvelles régulières de votre famille et de vos amis au Pays Basque ?

Pauline Ado : Oui tous les jours ! Nous nous parlons en visio, par messages. Au début, je lisais beaucoup d’articles et c’était assez anxiogène d’être si loin avec cet énorme flux d’informations. Mon papa et ma soeur font partie du personnel de santé donc cela m’inquiétait un peu. Mais tout le monde va bien, donc c’est le principal.
 
Voir cette publication sur Instagram

Comment vous occupez vos journées de #confinement ?? Racontez moi en emojis 🤗 !! Pour moi c’est 🤸‍♀️⛹🏼‍♀️👩‍💻🧘‍♀️🍫🌅🚴‍♀️👩‍❤️‍👨⚽️📱🏓🥗🌮🏃‍♀️📽📚👩‍🍳 . How do you spend your days during #lockdown ?? Tell me with emojis 🤗 My days : 🤸‍♀️⛹🏼‍♀️👩‍💻🧘‍♀️🍫🌅🚴‍♀️👩‍❤️‍👨⚽️📱🏓🥗🌮🏃‍♀️📽📚👩‍🍳 . . . 📷 @riblanc #workout #training #beachtraining #fitness #motivation

Une publication partagée par Pauline Ado (@paulineado) le

 

Pensez-vous pouvoir rentrer bientôt ?

Pauline Ado : Je pense que la situation va peut-être se décanter un peu dans les prochaines semaines. Nous essaierons de rentrer à ce moment là.
 

Et ensuite, espérez-vous repartir dans un autre pays? 

Pauline Ado : Une fois en France, je pense y être pendant un moment vu la situation actuelle. Honnêtement je ne me projette plus au delà.








 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque surf sport sports nautiques