Quelle place pour l'agneau du Limousin dans la future grande région ?

© Franck Petit
© Franck Petit

La question a été évoquée lors du dernier jour du salon Tech-Ovin ce jeudi à Bellac

Par Alexandra Filliot

Le salon Tech-Ovin se termine jeudi soir à Bellac en Haute-Vienne après deux jours de rendez-vous en présence de très nombreux producteurs. Pour ce 9e salon national du mouton, il a été question de la grande région avec cette interrogation : quelles seront les conséquences pour la filière ovine dans le sud-ouest ? 

Une idée fait son chemin avec des avis très partagés : serait-il intéressant de mettre en place un label de qualité commun ? 

En Limousin, la marque de qualité pour les producteurs est l’agneau Baronet du Limousin qui arbore l’Indication Géographique Protégée (IGP). 100 000 agneaux baronets sont commercialisés chaque année selon un cahier des charges très précis. 

Mais d'autres labels et signes de qualités existent dans la future grande région : le Label Rouge Agneau le Diamandin en Poitou-Charentes ou l’Agneau du Périgord. Pour Claude Souchaud, président de Tech-ovin, la création d'une marque commune semble inévitable. Les discussions ont donc commencé... Plus d'explications dans ce reportage à Cognac-la-Forêt (87) : 
Suite salon Tech-ovin
Reportage de Franck Petit, Frédérique Bordes et Xavier Beaudlet

Intervenants : Claire Neuts, productrice Baronet Agneau du Limousin; Claude Souchaud, président du salon Tech-Ovin ; Patrick Soury, secrétaire général de la fédération nationale ovine.

A lire aussi

Sur le même sujet

Corrèze : les agriculteurs demandent une reconnaissance de calamité agricole

Les + Lus