RN147 : réaction d'Emile-Roger Lombertie

La RN147 : un axe particulièrement accidentogène entre Limoges et Poitiers. / © France 3 Limousin
La RN147 : un axe particulièrement accidentogène entre Limoges et Poitiers. / © France 3 Limousin

La mise en 2x2 voies de la RN 147 entre Limoges et Poitiers est un "serpent de mer" pour le Limousin. "Aucun effort particulier de l'Etat" a-t-on appris la semaine dernière. Les élus ont été nombreux à réagir. Le dernier en date, Emile-Roger Lombertie, le maire de Limoges. 

Par Marine Guigné

La confirmation du préfet de Nouvelle Aquitaine, la semaine dernière  concernant le montant de l’enveloppe destinée à la RN 147 dans le cadre du contrat de plan Etat-Région 2015-2020, n’en finit pas de faire réagir. 


Pour rappel, 67 millions d'euros sont consacrés à la RN 147 pour 6,5 kilomètres de deux fois deux voies au départ de Couzeix près de Limoges ainsi qu'un créneau de dépassement de deux kilomètres au sud de Bellac. Il est prévu que les travaux débutent dans 3 ans.


Après les réactions de Gérard Vandenbroucke, vice-président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, de Pierre Massy, le président de la chambre de commerce de Haute-Vienne, favorable, lui, à l’option d’une autoroute privée comme la députée LREM Sophie Beaudouin-Hubière, et l’opposition farouche à ce projet de concession privée de la sénatrice socialiste Marie-Françoise Pérol-Dumont, Emile-Roger Lombertie, maire LR de Limoges, s’est exprimé ce mercredi 16 janvier 2018. Sa position est claire. Il attend que « l’Etat donne un signal fort à notre territoire et qu’il fasse en sorte que nous puissions avoir une 2x2 voies ».

RN 147 : réaction d'Emile-Roger Lombertie


Fin décembre, les élus du conseil départemental de la Vienne, ont fait savoir qu'ils rejettent radicalement l'idée d'une autoroute entre Poitiers et Limoges. Ils ont voté une motion pour demander l'accélération de la mise à 2 fois 2 voies de la RN149-147. Dans cette motion, le département de la Vienne rappelle que la priorité absolue c'est l'aménagement de cet axe Nantes-Poitiers-Limoges en voie rapide. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Châtellerault : garde à vue prolongée pour la mère après la mort de sa fille d’un mois et demi

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés