Roseland, sur la scène de NoA pop

Roseland, derrière ce nom se cachent le projet et le parcours d'une femme, Emeline Marceau. Elle s'est déjà produite au sein des groupes Génial au Japon et Pyramid kiwi. Cette fois-ci, c'est en solo que le public peut découvir d'elle une nouvelle facette.

Les origines d'une artiste 

C'est durant ses études à la fac d'InfoCom de Bordeaux qu'Emeline Marceau découvre sa passion pour la musique assistée par ordinateur. Elle beigne dès sa jeunesse dans cet univers de sons grâce à sa grand-mère qui joue du piano. Ses frères et soeurs jouent également de plusieurs instruments ; elle, c'est la guitare qui l'attire, et ce encore aujourd'hui.

Je fais partie de triplés, ma soeur faisait de la flûte, mon frère du piano. Moi, je me suis mise à la guitare et je n'ai jamais arrêté.

Emeline Marceau

Originaire de Jonzac en Charente-Maritime, c'est à Bordeaux qu'elle monte pour la première sur scène. Elle participe notamment au tremplin musical le Mosaïc Rock Challenge proposé par le Rock School Barbey à Bordeaux. Par la suite, elle poursuit sa scolarité à Paris, en école de journalisme, tout en continuant de pratiquer la musique.

Premier début solo

C'est en septembre 2015, qu'Emeline Marceau, alors âgée de 30 ans, commence à songer sérieusement à une carrière d'artiste solo. Elle se met à écrire et composer ses premières chansons avec l'aide de sa famille et ses proches.

Roseland devient plus concret avec la sortie de son EP Behind the Walls en 2017 qu'elle a autoproduit.

 

Ce morceau extrait de son EP s'intitule Widen the Gap. Il mélange la pop des années 90 avec le son des années 70. Ce morceau en particulier est travaillé de manière à immerger le public dans un univers bien à elle. Elle fait le pont entre différents styles musicaux mais en gardant toujours à l'esprit une tradition pop rock très française. Elle ne dénature pas ce son, au contraire, elle le sublime en apportant sa touche : faire un lien entre un rock tranchant, dynamique et puissant face à une pop plus sucrée et colorée. Le mariage  des deux donne naissance au style bien affirmé de Roseland qui ne respecte pas les canons de la musique pour s'émanciper et donner le meilleure de sa fibre artistique.

 

Son premier album solo en 2020

Intitulé To Save What Is Left, il est composé de douze morceaux qu'elle a enregistrés pendant trois ans chez elle, entouré de ses proches et de son chat.

J'y parle notamment d'amour désenchanté, de souvenirs et de nostalgie, d'absence qui ronge, de liberté, de solitude, mais aussi d'espoir, de mélancolie, d'apaisement ou d'optimisme.

Emeline Marceau

 

Actuellement Roseland est en studio pour préparer son deuxième album avec Cryogène Prod.

Retrouvez toutes les infos et actus sur le site : https://roseland.bandcamp.com/

L'actualité "Vos rendez-vous" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité