Top 14. Le Stade Rochelais vise une quatrième victoire d'affilée à Pau

Pour la septième journée de Top 14, les Maritimes se déplacent en pleine confiance malgré l'absence de leurs internationaux.
Le Maritime Kevin Gourdon en possession du ballon lors du match La Rochelle - Union Bordeaux Bègles au stade Deflandre le 25 octobre 2020.
Le Maritime Kevin Gourdon en possession du ballon lors du match La Rochelle - Union Bordeaux Bègles au stade Deflandre le 25 octobre 2020. © AFP
Fut un temps où les face-à-face entre ces deux équipes-là étaient plus que sulfureux. Tant sur la pelouse de Marcel Deflandre qu'au stade du Hameau, les Pau-La Rochelle, version Pro D2, c'était viril mais pas toujours correct. Mais ça, c'était dans le monde d'avant. Il faut bien l'admettre les Jaune et Noir d'alors comme les Palois d'hier n'ont pas grand chose à voir avec les deux armadas professionnelles qui se retrouvent dans le Béarn ce dimanche à 17h. Paradoxalement même, on pourrait dire qu'elles ont beaucoup de points communs ces deux équipes ; c'est en tout cas ce qu'on pourrait se dire à entendre cette semaine le jeune Jules Favre en conférence de presse.
 

Ils font un super début de saison. Ils proposent de belles choses. Même si c'est une équipe qui encaisse beaucoup de points, ils en marquent beaucoup aussi. Ils s'en sortent à chaque fois donc on ne va pas là-bas pour rigoler.

Jules Favre, ailier du Stade Rochelais

"A nous de répondre présent"

Alors oui, c'est vrai, les 50 points encaissés le week-end dernier à Clermont ont peut-être un peu ralenti la belle dynamique paloise de ce début de championnat. Alors oui, c'est vrai, les Rochelais, eux, sont en pleine confiance et ont failli, face à Bordeaux, engranger un troisième bonus offensif d'affilée. Cette année, les 5.000 supporters, qui pouvaient jusqu'alors assister au match, ont retrouvé "le jeu à la rochelaise", les passes après contact, les joueurs qui se trouvent presqu'à l'aveugle, les relances dans les 22. Sur le papier, les pronostiqueurs auraient donc bien tendance à mettre un billet sur les hommes de Jono Gibbes. Mais, on le sait, il n'y a pas (ou peu) de petites équipes dans ce Top 14.
 
Léo Aouf, un pilier confiant avant le déplacement à Pau
Léo Aouf, un pilier confiant avant le déplacement à Pau © P. Lahaye-France Télévisions

 

Ils sont très solides devant. Ils ont une mêlée qui est assez conquérante donc ce sera à nous de répondre présent. Ils ont un paquet assez costaud et quand ça envoie sur les extérieurs, ça joue bien aussi avec un 10 qui anime pas mal. C'est donc une équipe assez complète et plutôt en confiance aussi, ça va être un bon match.

- Léo Aouf, pilier du Stade Rochelais
 

Malheureusement il faudra faire sans Alldritt et Rétière, retenus par l'équipe de France. Sans Atonio non plus, blessé, et Botia, en sélection nationale. De même, des cadres comme Doumayrou ont été laissés au repos. L'occasion pour des jeunes ou des joueurs peu vus cette saison comme Zeno Kieft de marquer les esprits et confirmer que le Stade Rochelais mérite bien sa place de co-leader de ce championnat de Top 14.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
rugby sport stade rochelais top 14