• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Sécheresse préoccupante en Limousin

les agriculteurs sont inquiets / © maxppp
les agriculteurs sont inquiets / © maxppp

Après un été particulièrement chaud et sec, des mesures de restriction d’eau ont été prises dans les 3 départements limousins. Pourtant, il a plu beaucoup au printemps. Alors pourquoi cette sécheresse ?
 

Par Franck Petit

Ce dernier week-end d’août aurait dû être humide, mais il n’en sera rien dans l’ex-Limousin. La pluie se fera attendre au minimum jusqu’à mercredi prochain. Si bien que les mesures de restriction d’eau prises en Creuse, Haute-Vienne et Corrèze restent toujours en vigueur.
 

Un système hydro-géologique particulier

Certes, l’eau est tombée abondamment au printemps dernier et les réserves d’eau de surface des grandes agglomérations comme Limoges ont pu se reconstituer.

Mais notre région a ceci de particulier : chez nous, les nappes phréatiques n’existent quasiment pas. On en compte seulement quelques une en Creuse.

Alors l’eau potable provient des pluies qui coulent dans des fissures granitiques. Dès qu’on s’éloigne des grandes agglomérations, les réserves n’excèdent pas 4 semaines de consommation. C’est une des raisons qui expliquent que notre eau potable est si peu calcaire, car elle est toujours en mouvement.

Mais dès qu’il ne pleut pas pendant plusieurs semaines, et bien c’est la sécheresse. Le débit de l’ensemble des cours d’eau limousin est en baisse.

Les agriculteurs sont inquiets. Reportage de Philippe Mallet et Lucie Martin
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le procès de l'épouvantable meurtre de Mélodie Massé, enceinte de 8 mois, s'ouvre lundi à Pau

Les + Lus