Cet article date de plus de 3 ans

Sept monuments du Poitou-Charentes dans la première liste du loto du patrimoine

C'est une idée de Stéphane Bern, le "Monsieur Patrimoine" nommé par Emmanuel Macron : organiser un loto pour financer le sauvetage de certains sites en péril en France. Une première liste de 250 lieux a été établie, sept d'entre eux sont en Poitou-Charentes.
© Francis Tabuteau Francetv
Les tickets seront en vente début septembre et seront à l'effigie des monuments à sauver en priorité. Le tirage aura lieu quant à lui le 14 septembre. Le loto du patrimoine organisé par la Française des Jeux et Stéphane Bern espère collecter entre 15 et 20 millions d'euros de subventions qui seront affectés, à répartir entre les sites retenus.

Une première liste de 250 lieux a été établie et publiée ce jeudi 29 mars dans le magazine Le Point (réservé aux abonnés). Au final, il n'en restera plus que 120 que l'on devrait connaître dans les prochaines semaines.

Découvrez la carte des sites de la région


Sept monuments sélectionnés en Poitou-Charentes

- Le château de Bouteville près de Châteauneuf-sur-Charente en Charente. Il n'en reste plus qu'une imposante ruine. Ce château-fort érigé entre l'an 1000 et 1028 a connu de nombreux propriétaires et beaucoup de vicissitudes.
Un projet de sauvegarde a été mis sur pied par le Grand-Angoulême. Le budget total est estimé à 197 395 euros mais il en manque aujourd'hui 9 719 que ce loto pourrait permettre de trouver. 
Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de l'association de sauvegarde du patrimoine de Bouteville.

- Le château de la Durbelière à Saint-Aubin-de-Bobigné dans les Deux-Sèvres. C'est un édifice dont la première construction remonte au XVème siècle, il a ensuite été remanié au XVIIème et au XVIIIème. Pour plus d'informations, vous pouvez consulter l'association La Durbelière. Le projet de restauration a été chiffré à 239 330 euros, mais on est bien loin du compte puisqu'il en reste 237 330 à trouver.

-L'église Saint-Jacques et son carillon à Châtellerault dans la Vienne. C'est l'un des plus anciens carillons de France. Il est composé de 50 cloches dont la plus petite pèse 15 kg et la plus lourde plus de 2 tonnes. Sa restauration a commencé en 2010 mais il manque aujourd'hui 183 500 euros pour la mener à bien.
Pour en savoir plus, c'est ici

- Le Château de Marmande à Vellèches dans la Vienne. C'est un château féodal construit entre le XIème et le XVIème siècle et qui est classé monument historique depuis l'an dernier. Le coût total des travaux est estimé à 404 670 euros, il en manque aujourd'hui 80 778.
L'association La Tour de Marmande travaille à sa mise en valeur.
Le château de Marmande
Le château de Marmande © Francis Tabuteau Francetv


Le Château de Montreuil-Bonin dans la Vienne. Construit pour Richard Cœur de Lion, il est classé monument historique depuis 1840 et un vaste chantier de restauration est mené depuis 6 ans. Il fallait 508 495 euros, il en reste 103 000 à trouver.
Plus d'informations avec les amis du château.

- L'Abbaye de la Réau à Saint-Martin-l'Ars dans la Vienne. Elle a été fondée au XIIème siècle par des chanoines obéissant aux préceptes de Saint-Augustin. Elle figure parmi les grands monastères fondés au Moyen-Âge. Les travaux sont estimés à 269 834 euros, il en reste 53 967 à trouver.
Vous pouvez en savoir plus sur l'abbaye, c'est ici.

- Enfin et même si elle ne figure pas dans la liste publiée par Le Point, la maison de Pierre Loti à Rochefort en Charente-Maritime fait bien partie de la première sélection selon la mairie. Elle a été ouverte aux visites en 1973 et accueillait plus de 40 000 visiteurs chaque année. Elle est fermée depuis 2012 et il faudrait encore 350 000 euros pour la remettre en état.
Le site de la Maison de Pierre Loti vous en dit plus sur les travaux.

Quelques images des ces lieux avec le reportage de Clément Massé et Philippe Ritaine.
7 sites du Poitou-Charentes en course pour le loto du patrimoine

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
patrimoine culture jeux événements