Toussaint : dans la peau d'un thanatopracteur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Bernard Dussol
Une journée avec un Thanatopracteur

C'est un métier méconnu pratiqué par de véritables spécialistes. La thanatopraxie est une technique permettant de préserver des corps de défunts humains de la décomposition naturelle et de les présenter avec l'apparence de la vie pour les funérailles. Reportage avec une femme qui a choisi ce métier.

Le travail des thanatopracteurs est essentiel pour permettre aux proches d'avoir une dernière vision dédramatisée du défunt. Bref, il s'agit de le rendre le plus présentable possible. Les soins d'hygiène consistent dans l'injection intra-artérielle de produits conservateurs et antiseptiques.

Ces injections permettent d'assurer une bonne asepsie du corps et de retarder sa dégradation, c'est à dire sa putréfaction. Une séquence indispensable pour permettre l'exposition du corps, puis son transfert avec le maximum de sécurité.

Où et comment ?


Les thanatopracteurs sont souvent rattachés aux entreprises de pompes funèbres pour lesquels ils travaillent. Ils peuvent pratiquer les soins dans les hôpitaux, les funérariums ou au domicile du défunt. Les soins de présentation apportent la touche finale : ils consistent dans la toilette et l'habillage du défunt.

Les risques du métier ?


Les principaux risques du métier sont liés à l’utilisation de produits toxiques et d’instruments tranchants et piquants. Le risque nosocomial n’est pas négligeable non plus, dans le cas où le défunt sur lequel opère le thanatopracteur a séjourné auparavant en hôpital.

Profil


Pour exercer le métier de thanatopracteur, il faut avoir une grande maîtrise de ses émotions et savoir faire preuve de beaucoup de tact et de discrétion. Il faut également être soigneux et appliqué pour ce type de soin qui demande une certaine rigueur.

Débouchés et évolution


On fait de plus en plus appel aux thanatopracteurs et ce métier a donc un avenir certain. Pour autant, l'examen est très sélectif et les professionnels encore assez peu nombreux. Après quelques années d'expérience, il est possible de créer ou reprendre une entreprise de pompes funèbres.