Travaux gare d'Austerlitz : du plomb dans l'aile... et sur les quais.

C’est la gare des Limousins à Paris : Austerlitz. Ils attendent la fin des travaux avec impatience. Mais la présence de plomb un peu partout dans la gare provoque l'arrêt du chantier sur la charpente métallique. L'alerte est sérieuse. 

La halle centrale datant de 1865 est en rénovation. Des taux de plomb jusqu'à 40 fois supérieurs au taux de tolérance sont constatés.
La halle centrale datant de 1865 est en rénovation. Des taux de plomb jusqu'à 40 fois supérieurs au taux de tolérance sont constatés. © CHRISTOPHE SIMON / AFP
Les peintures au plomb de la charpente s'écaillent...

Les limousins connaissent la gare d'Austerlitz en travaux depuis de longue date, jusqu'à désespérer de les voir terminés. Depuis deux ans, c'est la charpente métallique de la halle centrale qui est en rénovation. Une toiture toute à déplomber et à désamianter. L'entreprise spécialisée qui a décroché le marché lance l'alerte : les peintures au plomb des axes en acier s'écaillent partout.

Des mesures révèlent des taux jusqu'à 40 fois supérieurs à ceux tolérés

Le travail démarré en 2018 et réalisé sous confinement consiste à" déplomber la charpente métallique et retirer les éléments en bois historiquement peints au plomb". Les salariés de l'entreprise spécialisée travaillent en combinaison et portent des masques ventilés. Ils interviennent deux heures maximum.

Interrogés par Le Parisien, les salariés ont confié
 

Je n’ai jamais vu ça en 15 ans
Je ne mange plus de sandwich à la gare 


Les mesures réalisées par l'entreprise, sous constat d'huissier, révèlent des taux jusqu'à 40 fois supérieurs à la normale. Les prélèvements ont été faits sur les quais dans la balayette d’un agent de propreté, dans l’espace de repos près du piano, ou près des commerces, notamment les sandwicheries à la fréquentation élevée. Ce qui veut dire que les bâches de protection ne sont pas suffisantes ou efficaces. Qu’en est-il de la protection des ouvriers des autres entreprises du chantier ? De celle des cheminots, des commerçants de la galerie marchande ou des voyageurs ? 

SNCF Gares & Connexions, selon un communiqué, a rappelé à l'ordre la société spécialisée, la renvoyant à ses obligations contractuelles sous peine de résiliation pour faute. Le maître de l'ouvrage, toujours selon le communiqué assure :

avoir mis en place toutes les dispositions permettant de garantir la sécurité des personnes et des biens sur le périmètre du chantier et ses abords. Un expert plomb et un surveillant de travaux, indépendants et mandatés par SNCF Gares & Connexions, suivent le déroulement du chantier, effectuent des rapports de visites hebdomadaires et formulent des préconisations


Pour l'entreprise de déplombage, la solution est d’appliquer un vernis. Seule 15% de la surface serait traitée. Le faire sur les 280m2 de la charpente représentait un budget trop élevé.

Quels sont les risques sur la santé ?

Le plomb est un métal toxique naturellement présent dans l’écorce terrestre. Ce métal est utilisé dans des pigments, des peintures, des soudures.  On peut trouver des traces dans l’eau potable quand elle est acheminée dans des canalisations qui sont en plomb ou soudées avec ce métal. Une grande partie du plomb que l’on trouve sur le marché mondial est aujourd’hui issue du recyclage. La métallurgie, l'exploitation minière, la fabrication des batteries plomb-acide pour les véhicules sont autant de secteurs qui en font usage.

Il y a risque par inhalation de particules de plomb, lors d'opérations de décapage de peintures au plomb par exemple, ou par ingestion de poussières, d'aliments ou d'eau contaminés. Les effets toxiques du plomb peuvent avoir des conséquences graves et permanentes sur la santé : hypertension artérielle, déficiences rénales, anémie, altération du système nerveux et du développement du cerveau, fausses couches pour la femme enceinte. Une fois dans l’organisme, le plomb se diffuse vers des organes comme le cerveau, les os, le foie ou les reins où il peut rester stocké. Les effets neurologiques et comportementaux seraient irréversibles.

Arrêt des travaux

Le maître de l'ouvrage, SNCF Gares & Connexions, a ordonné la suspension des travaux jusqu'à nouvel ordre. 




 
Un chantier de rénovation gigantesque
Après l’aménagement du parvis côté seine, il y a le projet d’un centre commercial géant avec 20.000m2 de surface de vente, un parking de 500 places,  et la restauration de l’immense verrière de 280m de long, en cours depuis 2 ans.
Le chantier devait être terminé en 2020… ce ne sera sans doute pas le cas.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter