Vaccination Covid-19 : un vaccinodrome ouvre ses portes à Bordeaux et Pau

La vaccination s'accélère avec l'ouverture de méga centres. A Bordeaux, au Parc des Expositions, ce sont 500 personnes par jour qui peuvent dès ce jeudi 8 avril se faire vacciner. Dès samedi, on passera à 1500 personnes vaccinées quotidiennement.

A Pau le vaccinodrome a été installé au Parc des expositions.
A Pau le vaccinodrome a été installé au Parc des expositions. © FTV

"On est passé vite fait, bien fait", sourit ce retraité à la sortie du Parc des Expositions. Un peu plus loin un dame, elle, attend son tour. "J'en ai assez de ne pas pouvoir voir mes petites-enfants et mes enfants", avoue-t-elle. Le plus grand centre de vaccination de Nouvelle-Aquitaine ouvre ses portes ce jeudi 8 avril à Bordeaux-lac. Dès ce week-end il pourra vacciner 1500 personnes par jour. Situé Hall 1 du Parc des Expositions, il est ouvert toute la semaine, 7j/7, de 8h à 20h.

Dès le 10 avril, le vaccinodrome du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac pourra vacciner 1500 personnes chaque jour.
Dès le 10 avril, le vaccinodrome du Parc des Expositions de Bordeaux-Lac pourra vacciner 1500 personnes chaque jour. © Marie-Pierre d'Abrigeon

Mais il ne sert à rien de vous y rendre si vous n’avez pas pris rendez-vous au préalable sur Doctolib. Si vous n’avez pas d’ordinateur ou de connexion internet, vous pouvez vous rendre au Centre Communal d’Action Sociale de votre commune pour vous inscrire.

Ouverture d'un vaccinodrome au parc des Expositions de Bordeaux-Lac

Pour l’instant tous les créneaux sont pris, mais des rendez-vous sont libres à partir de lundi 12 avril. Sont éligibles à la vaccinations les personnes de plus de 70 ans ou présentant des fragilités. C’est le vaccin de Pfizer qui est administré au Parc des Expositions de Bordeaux Lac.

Dès ce week-end on pourra vacciner 1500 personnes par jour au Parc des expositions de Bordeaux-Lac.
Dès ce week-end on pourra vacciner 1500 personnes par jour au Parc des expositions de Bordeaux-Lac. © FTV

A Pau aussi, un vaccinodrome a ouvert ses portes afin de traiter 1100 personnes chaque jour. Dès l’entrée, on prend la température des patients pour ne prendre aucun risque. Une fiche parcours permet aux personnes de savoir vers quelle file se diriger,  Moderna ou Pfizer.

« A partir du 12 avril on prendra les gens au-delà de 60 ans et plus. Nous avons sur ce centre 11 files vaccinales (2 Moderna et 9 Pfizer). Le but est que les gens qui prennent rdv sur ce centre arrivent déjà avec leur certificat d’éligibilité », précise Jean Lacoste, adjoint au maire de Pau en charge de la santé. En effet, avec en poche l’autorisation  du médecin traitant on peut passer directement a la piqure.

Avant de quitter les lieux, les patients doivent attendre 15mn. « Il faut toujours faire attention. Il y a toujours des règles d’asepsie à respecter », explique Audrey Nusbau, infirmière volontaire. « Les patients peuvent aussi avoir des réactions qu’on n’attend pas. C’est pour cela qu’il y a tout un dispositif médical et de surveillance en amont et en aval ».

A Pau, l'objectif est de passer rapidement à 14 000 vaccinations par semaine.

vaccinodrome pau

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société