Centrale nucléaire de Civaux : l'activité du réacteur n°1 prolongée jusqu'au 7 janvier

© T.Chapuzot
© T.Chapuzot

L'arrêt du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Civaux aurait dû s'arrêter le 23 décembre. Mais il restera en raison en activité. EDF bénéficie d'un sursis jusqu'au 7 janvier.

Par Hugo Lemonier

Selon l'ASN, les concentrations de carbone dans l'acier des générateurs de vapeur du réacteur n°2 de la centrale Civaux sont plus élevées que le niveau attendu. "Un tel excès de carbone pourrait diminuer la résistance mécanique de l'acier", avait mis en garde l'ASN. Il devrait redémarrer au 31 décembre.

A Civaux, le taux de carbone relevé est légèrement supérieur aux taux autorisé. L'ASN accorde un nouveau délais à EDF : le réacteur N°1, qui devait être stopper le 23 décembre pour y effectuer des analyses, pourra rester en activité jusqu'au 7 janvier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Formation de soudeur

Près de chez vous

Les + Lus