• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Châtellerault : manifestation des salariés des Fonderies du Poitou devant une concession Renault

500 salariés des Fonderies du Poitou se sont rassemblés devant la concession Renault de Châtellerault sud. / © France 3
500 salariés des Fonderies du Poitou se sont rassemblés devant la concession Renault de Châtellerault sud. / © France 3

Nouvelle action des salariés des Fonderies du Poitou aujourd'hui à Châtellerault. 500 manifestants se sont rassemblés devant la concession Renault de Châtellerault sud alors que les dirigeants de St-Jean Industries ( Alu) étaient convoqués ce jour devant le tribunal de commerce de Lyon.

Par Christine Hinckel

A l'appel des syndicats, environ 500 fondeurs ont convergé vers la concession Renault de Châtellerault devant laquelle ils ont symboliquement éparpillé des papiers pour protester contre "les sommes dilapidées par Carlos Ghosn et Renault". Renault est le principal donneur d'ordre des Fonderies du Poitou dont les deux sites sont en redressement judiciaire et où 750 emplois sont menacés. Les syndicats souhaitent que le constructeur français s'engage sur un calendrier de commandes suffisant pour asurer la pérennité des sites d'Ingrandes-sur-Vienne.
 
Châtellerault : manifestation des salariés des Fonderies du Poitou devant une concession Renault
Nouvelle action des salariés des Fonderies du Poitou aujourd'hui à Châtellerault. 500 manifestants se sont rassemblés devant la concession Renault de Châtellerault sud alors que les dirigeants de St-Jean Industries ( Alu) étaient convoqués ce jour devant le tribunal de commerce de Lyon. - F3 PC - Reportage : A.M.Baillargé et S.Bourin

Cette nouvelle journée d'action intervient alors que devait se tenir ce 19 mars une audience au tribunal de commerce de Lyon sur la reprise de l'usine St-Jean Industries (Alu) d'Ingrandes. La décision a été reportée au 27 mars ainsi que l'a annoncé la secrétaire d'Etat à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. Un report permettant une reprise globale des deux sites (Alu et Fonte) qui répond aux souhaits des syndicats locaux.
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

La Summer League de Basket en Nouvelle Aquitaine, c'est sur .3 NOA

Les + Lus