Confinement : l'arrêt des stages de récupération de points peut entraîner la perte du permis de conduire

En raison du confinement, les stages de récupération de points pour le permis de conduire ne peuvent pas se tenir. Une annulation qui pénalise des conducteurs menacés de perdre leur permis alors que pour certains, la perte du permis de conduire peut signifier la perte de l'emploi.
Les stages de récupération de points de permis ne peuvent pas se tenir en ce moment en raison du confinement.
Les stages de récupération de points de permis ne peuvent pas se tenir en ce moment en raison du confinement. © Alexandre Marchi - MaxPPP
C'est un cri d'alerte que lance Nicolas Bornibus, expert en Sécurité Routière à Châtellerault. Il s'inquiète des conséquences de l'annulation des stages de récupération de points pour le permis de conduire et demande à l'Etat de maintenir, pendant le confinement, l'activité des centres de sensibilisation à la sécurité routière qui organisent ces cessions de rattrapage.

"Nous voyons des gens dans la détresse"

La fermeture administrative de ces centres en raison du confinement empêche des conducteurs verbalisés de pouvoir sauver leur permis en effectuant un stage. Celui-ci leur permet de récupérer quatre points avant que l'invalidation de leur permis ne soit actée définitivement.
"Il en va de la vie professionnelle, sociale et privée des titulaires du permis de conduire fragilisés par la perte des points." s'alarme Nicolas Bornibus.

Si l’on veut que les gens continuent à travailler, il leur faut un permis valide or le dernier confinement a montré l'émergence de permis invalidés faute de pouvoir créditer le permis de quatre points et donc une augmentation des conduites sans permis pour certains usagers.

Nicolas Bornibus, expert en Sécurité Routière à Châtellerault

A l'heure actuelle, les stages prévus pour le mois de novembre et début décembre ne peuvent avoir lieu. "Nous voyons des gens dans la détresse. Ils ont peur de perdre leur travail." explique l'expert en Sécurité Routière. 

Travailler sans avoir de permis de conduire ?

Perdre leur travail ou continuer à travailler et à conduire sans permis et sans avertir l'employeur, certains conducteurs salariés ou indépendants, privés de leur permis, doivent faire face à des situations très difficiles. C'est le cas aussi des personnes en recherche d'emploi. Dans de nombreux secteurs, trouver un emploi sans permis de conduire se révèle quasiment impossible. Des jeunes, des pères ou des mères de famille se retrouvent ainsi sans activité et parfois pour de longues périodes.

Il n'y a aucune mesure de bienveillance. Rien n'a été prévu sur le fait de geler la suppression des points et la suspension ou l'invalidation des permis pendant les périodes de confinement.

Nicolas Bornibus, expert en Sécurité Routière.

Une activité à considérer comme "nécessaire"

Les formateurs en sécurité routière demandent qu'une directive nationale soit prise pour "permettre le déroulement des stages en considérant cette activité comme nécessaire". La visioconférence n'a pas été prévue par l'arrêté encadrant l'organisation de ces stages et ne semble pas adaptée aux besoins par les professionnels. Ils affirment qu'en cas de reprise, les consignes de sécurité sanitaire devront être respectées par tous.
Dans le Châtelleraudais, Nicolas Bornibus organise les stages qu'il anime dans la salle des fêtes d'Antran. 

La salle mesure 120 m² et nous accueillons une quinzaine de personnes en proposant du gel hydroalcoolique et en respectant toutes les règles sanitaires et de distanciation.

L'expert en Sécurité Routière a alerté plusieurs élus régionaux, les sénateurs Bruno Belin et Philippe Mouiller et le député Nicolas Turquois pour qu'ils relaient le problème au niveau national. Une interrogation qui rejoint celle déjà posée par les auto-écoles aujourd'hui fermées alors que leurs candidats au permis de conduire peuvent passer l'examen.
 
Comment fonctionne les stages de récupération de points ?
Le stage de récupération de points est une formation de deux jours de sensibilisation à la sécurité routière agréée par la préfecture. Le stage permet de récupérer quatre points du permis de conduire en respectant un délai de un an et un jour entre deux stages. Soit il s'agit d'un stage volontaire pour récupérer des points et sauver son permis, soit c'est un stage obligatoire pour les permis probatoires.
Il est possible de participer à un stage pour récupérer des points pendant une suspension de permis. Le stage permet de récupérer quatre points dans la limite du capital points de son permis : c'est-à-dire douze points pour un permis définitif et six, huit, neuf ou dix points pour les jeunes conducteurs en période probatoire.
Les points sont crédités le lendemain du deuxième jour de stage. Cette récupération de points de permis est possible à condition d'avoir un permis valide.
Pour en savoir plus : vienne.gouv.fr/permis à points
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité routière société sécurité confinement santé covid-19