Les pieds de melons détruits par le gel dans la Vienne et les Deux-Sèvres

Les gelées nocturnes de la fin du mois d'avril ont été fatales à la vigne mais aussi aux pousses de melons dans le nord de la Vienne et des Deux-Sèvres. Les pieds ont été détruits par le gel et les producteurs doivent en replanter des nouveaux. Conséquence, la production sera décalée.

Cet été, les melons du Haut-Poitou seront en retard sur les étalages. 60 à 70 % de la production de melon ont été touchés par ces gelées nocturnes de fin avril qui sont descendues jusqu'à -4 degrés. Une trentaine de producteurs du nord des Deux-Sèvres et de la Vienne a été touchée. Aujourd'hui ils doivent replanter ce qui entraîne des coûts supplémentaires et un retard dans la production estimé à trois semaines.

Le reportage à Sérigny d'Anne-Marie Baillargé, Stéphane Bourin et Carine Grivet :
Reportage d'Anne-Marie Baillargé,Stéphane Bourin et Carine Grivet

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité