replay

À l'approche de l'hiver, comment les associations caritatives luttent-elles face à la hausse des prix ?

Les associations de lutte contre la pauvreté sont déjà fortement impactées par le prix des coûts de l'énergie, du carburant et de l'alimentation, alors que la saison hivernale n'a pas encore débuté. Une problématique débattue cette semaine dans l'émission Dimanche en politique, présentée par Jérôme Vilain.

Avec l’arrivée prochaine de la saison hivernale, la suppression de l’Aide médicale de l’État, le conditionnement du RSA ou encore l’inflation, les associations de lutte contre la pauvreté alertent sur plusieurs signaux qui pourraient selon elles aggraver la situation de la précarité en France.

Alors que la Banque alimentaire est sur le point de lancer sa grande collecte annuelle, Michel Pinçon alerte sur l’augmentation de 34 % des bénéficiaires entre 2020 et 2023. L’inflation gêne également la collecte des denrées et le fonctionnement d’Emmaüs, durement touché par la hausse des prix de l’énergie.

Cette inquiétude est partagée par Thibaut Simonin, pour qui l’État "précarise les plus précaires". Concernant le conditionnement du RSA par 15 heures d’activité hebdomadaire, le vice-président de la Charente en charge de la politique solidaire explique qu’il vaudrait mieux améliorer l’accompagnement de l’allocataire pour lui permettre de retrouver un emploi.

De plus, selon l’INSEE, qui vient de publier ses données pour 2021, le taux de pauvreté monétaire a de nouveau augmenté, passant de 13,6 % de la population en 2020 à 14,5 % en 2021. Des chiffres qui risquent d’empirer, puisque depuis, l’inflation est venue frapper de plein fouet les plus précaires.

Émission à voir ce dimanche 19 novembre à 11 h 30 sur France 3 Poitou-Charentes et dès maintenant sur france.tv. Jérôme Vilain (France 3) a invité Michel Pinçon, président de la Banque alimentaire de la Vienne.

Également invités ;

Extrait de l'émission "Dimanche en politique" (le 19/11/2023) :

durée de la vidéo : 00h01mn07s
{} ©France télévisions

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité