Au CREPS de Poitiers, les gamers s'entraînent comme des sportifs de haut niveau

Pour parfaire son image de capitale française du e-sport, Poitiers vient d'ouvrir un centre d'entraînement pour les joueurs de jeux vidéo au CREPS. Une première équipe de six gamers, âgés de 15 à 24 ans, y est en stage avant la Gamers Assembly de ce week-end.

C'est une première en France. Les joueurs accueillis au CREPS de Poitiers ont été recrutés dans toute la France. Pendant une semaine, une salle d'entraînement est mise à leur disposition et ils suivent un programme intensif alliant jeux vidéos, sport quotidien et conseils diététiques. Tout est fait pour sortir des stéréotypes concernant les gamers.
 

On est considérés. On n'est plus autant stéréotypés par le fait d'être des geeks, enfermés dans leur chambre, isolés, avec un rythme négligé" se félicite l'un des stagiaires.


Pendant une semaine, les jeunes sont suivis par un coach qui leur impose un rythme de sportifs de haut niveau pour toujours chercher à progresser.
 

Il faut toujours chercher l'amélioration, jamais stagner, jamais jouer que pour le plaisir. C'est un jeu technique, il y a des techniques qui doivent être respectées, une analyse qui doit être faite ultra rapidement et efficacement" explique Clément Depernet, le coach de e-sport.


D'autres équipes seront accueillies tout au long de l'année au CREPS de Poitiers. Les jeunes présents cette semaine ont tous en tête un seul objectif : être au top pour la Gamers Assembly qui aura lieu pendant le week-end de Pâques au Parc des Expositions.

Pour retrouver tout le programme de la Gamers Assembly qui a lieu du 20 au 22 avril 2019 et sa couverture par France 3 Nouvelle-Aquitaine : La Gamers Assembly.
 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité