Une collégienne de 12 ans portée disparue en Haute-Garonne retrouvée à Poitiers

Publié le Mis à jour le
Écrit par A. Morel / LG avec AFP

Une collégienne de 12 ans, dont la disparition avait été signalée le 17 septembre à Montréjeau, en Haute-Garonne, a été retrouvée jeudi à Poitiers, à 500 km de là où elle habitait avec sa grand-mère, qui en avait la garde officielle.

L’enfant de Montréjeau était recherché par la brigade de recherche de la gendarmerie de Saint-Gaudens (Haute-Garonne) depuis trois semaines. Les enquêteurs de Poitiers ont été saisis de l’affaire en urgence il y a quelques jours quand s’est présentée la probabilité que l’enfant soit à Poitiers.
Ce jeudi matin, plusieurs domiciles ont été perquisitionnés dans plusieurs villes, dont Poitiers, où la fillette a été retrouvée.

La mère, résidant à Niort, n’avait plus la garde de sa fille, qui avait été placée chez la grand-mère (qui en avait la garde officielle). Selon les enquêteurs, la mère a mandaté une tante pour enlever l’enfant a la sortie de son collège, ensuite elles sont parties en région parisienne. Ensuite la petite fille s’est retrouvée à Poitiers, où elle est restée treize jours chez une amie de la mère, qui déclare ne pas être au courant du kidnapping. Selon elle, elle gardait juste l’enfant pour rendre service à la mère. Mais lorsque l’enfant se promenait dans Poitiers, elle portait une perruque et des lunettes.

A-t-elle fugué ou a-t-elle été séquestrée ? Le procureur n'a pas voulu le dévoiler, indiquant que des personnes avaient été placées en garde à vue. "D'après les premiers éléments, il n'y a pas de signe de maltraitance", a précisé Christophe Amunzateguy, procureur de Saint-Gaudens (Haute-Garonne).

La collégienne a été prise en charge à Poitiers par les services de la protection de l'enfance de la Vienne.

Rappel des faits

Le 17 septembre, la jeune fille s'était rendue normalement au collège de Montréjeau, mais elle n'était pas retournée chez sa grand-mère, qui en a la garde et chez qui elle réside depuis qu'elle est arrivée de Guadeloupe cet été. Cinq jours après la disparition, le procureur de Saint-Gaudens avait ouvert une information judiciaire pour disparition inquiétante.
Un appel à témoin avait été lancé sur les réseaux sociaux de la gendarmerie, La jeune fille venait de faire sa rentrée au collège de Montréjeau, une commune de 3.000 habitants située entre Tarbes et Toulouse.