Coronavirus : la ligue prononce l'arrêt définitif des compétitions de volley-ball

Comme on pouvait s'y attendre, la ligue nationale de volley-ball a prononcé, ce vendredi, l'arrêt définitif de la saison pour la ligue A féminine et les ligues A et B masculines. Le Stade Poitevin Volley-Beach occupait la septième place du classement de LAM.

© ftv
C'est sur son compte twitter que la ligue nationale de volley a annoncé la décision de son comité directeur de mettre un arrêt définitif à la saison de ligue A Féminine et des ligues A et B masculines.  Une décision qui semblait inévitable. Le championnat s'est arrêté le 13 mars et il restait deux journées de phases régulières avant les play offs. La ligue explique, dans un communiqué, les raisons qui justifient cette mesure.

 Le nouveau prolongement du confinement annoncé mercredi soir par l’Elysée, et la volonté de libérer les athlètes ont motivé cette décision.
-Extrait du communiqué de la ligue nationale de volley-ball

Le président de la ligue en a dit un peu plus. Selon lui il y avait trop d'incertitudes sur le déconfinement, sa durée, ses modalités  et sur l'état de santé des joueurs.

Compte tenu d’un déconfinement qui s’annonce incertain et qui sera dans tous les cas long et sûrement pas homogène sur l’ensemble du territoire, du temps de réathlétisation, des incertitudes concernant les réouvertures de salles, nous avons décidé de mettre fin à nos championnats. De plus, il faut penser à nos athlètes et nous sommes incapables de dire dans quel état physique et moral ils auraient pu éventuellement reprendre la compétition. 
-  Alain Griguer, Président de la LNV

Le comité directeur de la ligue a majoritairement repoussé l'idée d'une saison blanche. En conséquence, il y aura un club qui montera de Ligue B et un de Ligue A qui descendra. C'est le classement à la date du dernier match qui servira de référence. Logiquement, Nice devrait donc descendre en Ligue B et Cambrai devrait faire son arrivée en Ligue A.

Le Stade Poitevin Volley-Beach occupait la septième place


Le Stade Poitevin Volley pointait à la septième place à l'issue du classement arrêté le 13 mars.  Il n'est donc pas concerné par la mesure de descente, ni par les qualifications pour les coupes d'Europe. la ligue a décidé de qualifier chez les hommes : 

-Pour la  ligue des Champions (C1) la première équipe au classement, soit Tours.

-Pour la  CEV Cup (C2) la deuxième équipe du classement (Montpellier) ainsi que le vainqueur de la Coupe de France. Pour ce qui concerne la coupe de France, elle a aussi été interrompue le 13 mars au moment des final four, Le stade Poitevin devait affronter Toulouse.

-Pour la Challenge Cup (C3) les équipes classées à la troisième et quatrième place du classement, soit Rennes et Chaumont.

Dans le championnat féminin, sont qualifiées :

-En Ligue des Champions (C1) les deux premières équipes du classement, soit Mulhouse et Nantes.

-En CEV Cup (C2) la troisième équipe du classement(Le Cannet)  ainsi que le vainqueur de la Coupe de France. Même cas de figure, les Final Four ont été reportés.

-En Challenge Cup (C3) la quatrième équipe du classement soit Béziers.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stade poitevin volley beach sport volley-ball
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter