En stage à l'Assemblée nationale avec Sacha Houlié. Le député propose d'accueillir des stagiaires de Seconde

Trouver un lieu de stage pour le mois de juin se révèle bien souvent être un casse-tête pour les 560 000 élèves de seconde du territoire. Le député macroniste de la Vienne Sacha Houlié invite ceux qui souhaitent découvrir le fonctionnement de l'Assemblée nationale à ses côtés, à lui adresser leur candidature.

"Arrête tout ce que tu fais ! Je te propose de venir avec moi pendant deux semaines en immersion à l'Assemblée nationale."

Habitué à accueillir des stagiaires de tous horizons, notamment au sein de sa permanence à Poitiers, le député Renaissance de la Vienne et président de la commission des Lois Sacha Houlié "prend sa part" à l'obligation faite aux élèves de seconde de générale et technologique de réaliser un stage d'observation entre le 17 et le 28 juin 2024.

@sacha_houlie Je te propose de rejoindre mon équipe à l’Assemblée nationale ! Si tu es en seconde générale ou technologique, envoie ta candidature à l'adresse monstagedefarfadet@gmail.com ! 👈 #Politique #France #AssembléeNationale #Stage #lycée #école ♬ son original - Sacha Houlié

Dans une vidéo postée sur le réseau TikTok, il y a trois semaines, et récemment relayée par une influenceuse qui l'a fait décoller de 7 600 à presque 100 000 vues, le député promet : "Tu verras ce que c'est le quotidien d'un député, tu rencontreras mes équipes, et tu verras concrètement comment fonctionne le Palais Bourbon".

C'était déjà sur TikTok que Gabriel Attal, alors ministre de l’Éducation Nationale, avait annoncé cette nouveauté le 30 novembre dernier : "T'es élève en classe de seconde générale ou technologique ? Je te présente ce qui change en juin pour toi."

Un stage contesté

Ce stage sera une "séquence d'observation en milieu professionnel pour préparer ses choix d'orientation" justifie le site du ministère de l'Éducation nationale.

Une séquence annoncée tardivement, alors que l'année scolaire était déjà entamée. Pour répondre aux inquiétudes et difficultés exprimées par les enseignants et parents d'élèves l'année précédente, concernant le désœuvrement de ces élèves de seconde en fin d'année scolaire, en raison du calendrier baccalauréat-ParcourSup ? C'est ce que regrette le syndicat enseignant SNES-FSU : "Ça n’a pas été pensé d’un point de vue pédagogique. Ça ressemble à une annonce pour que les élèves soient occupés sur cette période de bac."

Difficile de trouver un lieu de stage

Parmi les 560 000 élèves concernés sur l'ensemble du territoire, nombreux sont ceux qui peinent à trouver un lieu de stage, notamment en milieu rural.

Au lycée de Loudun, un quart seulement des 144 élèves de seconde a trouvé son lieu de stage. Le proviseur, qui sollicite lui-même les entreprises du secteur pour les inciter à accueillir des stagiaires, "est certain qu’ils n'en auront pas tous".

Préfectures, écoles, France Travail, les services publics et la fonction publique sont les plus nombreux à proposer des stages sur le site dédié de l'éducation nationale.

Impertinence bienvenue

Initialement, Sacha Houlié et son équipe envisageaient d'accueillir un seul stagiaire. À ce jour, ils ont reçu 127 candidatures, et comptent finalement en retenir deux, voire trois. "Il n'y a pas vraiment de critères de sélection, mais je suis sensible notamment à des profils que rien n'aurait amené à fréquenter ces institutions, des origines sociales modestes, ou des origines géographiques éloignées" précise le député.

Les stagiaires venus de loin pourront être hébergés par le Crous, mais les déplacements resteront à la charge des familles. "Nous n'avons aucune enveloppe qui permet de financer les trajets, c'est la difficulté" regrette Sacha Houlié.

Les candidatures sont à adresser à monstagedefarfadet@gmail.com jusqu'au 5 mai, 23 h 59. Et le député l'assure, impertinence et opinions politiques différentes des siennes sont les bienvenues !

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité