• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Epreuve de philosophie et grogne des enseignants contre la réforme, le coup d'envoi du bac 2019 a été donné

Coup d'envoi du Bac 2019 avec l'épreuve de philo au lycée du Bois d'Amour à Poitiers. / © Sophie Goux/ France télévisions
Coup d'envoi du Bac 2019 avec l'épreuve de philo au lycée du Bois d'Amour à Poitiers. / © Sophie Goux/ France télévisions

"Est-il possible d'échapper au temps?", "Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté?" ou "Les lois peuvent-elles faire notre bonheur?". Le coup d'envoi du Bac 2019 a été donné à 8h avec l'épreuve de philosophie sur fond de mobilisation des enseignants contre la réforme Blanquer. 
 

Par C.H avec AFP

Comme tous les ans, les questions de philosophie proposées au Bac 2019 vont être largement commentées. Pour les élèves de Terminale des filières générales et technologiques, à 8 heures, c'était l'heure de vérité et désormais, les dés sont jetés. C'est parti pour une longue semaine d'examens. Depuis 1970, l'épreuve de philo donne le coup d'envoi des épreuves pour une grande partie des candidats. Ils étaient 320 ce matin à plancher au lycée Marguerite de Valois d'Angoulême, l'un des plus importants établissements de la région.
Le bac philo 2019 à Angoulême
320 candidats ont passé l'épreuve de philosophie du Bac 2019 au lycée Marguerite de Valois d'Angoulême en Charente. Reportage de Jérôme Deboeuf, Cécile Landais et Philippe Ritaine Intervenant : Marc Perrier, proviseur du lycée Marguerite de Valois à Angoulême

Ce matin, les lycéens de Bac pro planchaient pour leur part sur l'épreuve de français et cet-après ce sera au tour des élèves de première en bac général et technologique avec l'épreuve anticipée de français. 

Résultats attendus le 5 juillet

Les épreuves du Bac 2019 se termineront le 24 juin pour les filières scientifiques (S) et littéraires (L), et dès le 21 juin pour la filière économique et sociale (ES). Dans la voie pro, où les jeunes ont déjà passé plusieurs épreuves, les examens se dérouleront du lundi 17 juin au mercredi 19. Les résultats du bac seront connus le 5 juillet et les rattrapages s'étaleront jusqu'au 10 juillet.
Pendant la semaine d'épreuves, la procédure d'admission dans le supérieur, Parcoursup, est par ailleurs suspendue. Elle reprendra le 25 juin, avec une nouvelle phase dite complémentaire, qui permettra aux candidats de formuler des voeux sur des places restées vacantes sur la plateforme. 
Depuis 2012, le taux de réussite dépasse les 80%. En 2018, 88,2% des candidats ont empoché le diplôme. Mais la proportion de bacheliers dans une génération est nettement plus faible: un jeune sur cinq âgé de 18 ans n'avait pas le bac en 2018.

"Le Bac se fera sans nous"

Le épreuves ont pu se tenir malgré la mobilisation des enseignants appelés par une intersyndicale à faire grève pour la surveillance. Dans chaque lycée, des surveillants supplémentaires avaient été prévus et dans l'académie de Poitiers, toutes les épreuves ont pu se tenir avec parfois un seul surveillant au lieu de deux. Le but des syndicats d'enseignants n'était pas de perturber le bon déroulement de l'épreuve mais d'attirer une fois de plus l'attention de leur ministre.

"Il nous répond par le mépris. Il va parler à la radio, il va parler à la télé mais il ne veut pas parler aux enseignants dont il est le ministre." constate Magali Espinasse, secrétaire du SNES-FSU

A Poitiers, des professeurs venus de plusieurs lycées du département se sont retrouvés en milieu de matinée place du Maréchal Leclerc pour manifester.
Une soixantaine d'enseignants a manifesté ce matin dans le centre-ville de Poitiers.
Une soixantaine d'enseignants a manifesté ce matin dans le centre-ville de Poitiers.
Les enseignants manifestent contre la réforme du ministre Jean-Michel Blanquer pour l'Education Nationale. / © Sophie Goux/ France Télévisions
Les enseignants manifestent contre la réforme du ministre Jean-Michel Blanquer pour l'Education Nationale. / © Sophie Goux/ France Télévisions


Avec ce mouvement, les syndicats entendent protester contre la réforme du Bac qui réduira notamment le nombre d'épreuves finales de l'examen au profit du contrôle continu et s'accompagne d'une refonte importante de l'enseignement au lycée, notamment avec la suppression des filières L, ES et S et la mise en place des options et spécialités à choisir par les élèves.
 
Poitiers : Bac philo 2019 et grève des enseignants
Le Bac 2019 a commencé ce matin sur fond de grève des enseignants contre la réforme Blanquer. Reportage de Sophie Goux, José Sousa et Carine Grivet Intervenants : Armel de la Bourdonnaye, Recteur de l'académie de Poitiers et Magali Espinasse, Secrétaire du SNES-FSU

Les syndicats voient dans cette transformation d'un examen national bicentenaire l'instauration d'un bac "local", dont la valeur dépendra du lycée dans lequel le jeune aura effectué sa scolarité, et s'attendent à "un rythme effréné d'évaluations" via le contrôle continu.



    
   


 

Les épreuves de philosophie au BAC 2019

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL
 
- Série littéraire (L) 
    - 1er sujet: Est-il possible d'échapper au temps?
    - 2e sujet: A quoi bon expliquer une oeuvre d'art?
    - Explication d'un texte extrait de "Principes de la philosophie du droit" de Hegel (1820)
    
- Série économique et sociale (ES) 
    - 1er sujet: La morale est-elle la meilleure des politiques?
    - 2e sujet: Le travail divise-t-il les hommes? 
    - Explication d'un texte extrait de "Remarques sur la partie générale des principes de Descartes" de Leibniz (1692)

- Série scientifique (S) 
    - 1er sujet: La pluralité des cultures fait-elle obstacle à l'unité du genre humain?
    - 2e sujet: Reconnaître ses devoirs, est-ce renoncer à sa liberté? 
    - Explication d'un texte extrait de "L'avenir d'une illusion" de Freud (1927)
    
BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE
Toutes les séries, sauf TDM (techniques de la musique et de la danse) et STHR (sciences et technologies de l'hôtellerie et de la restauration)
    - 1er sujet: Seul ce qui peut s'échanger a-t-il de la valeur?
    - 2e sujet: Les lois peuvent-elles faire notre bonheur?
    - Explication d'un texte extrait des "Essais" de Montaigne (1580) 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Regards d'été : réouverture du musée basque

Les + Lus