• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Le foyer Cécile et Marie-Anne de Poitiers toujours fermé dix jours après le meurtre d'une éducatrice

A Poitiers, le foyer Cécile et Marie-Anne n'a toujours pas rouvert dix jours après le meurtre d'une éducatrice spécialisée. Les pensionnaires ont été transférés et le conseil départemental s'interroge sur l'avenir de ce centre.

Par Valérie Prétot

Dix jours après le drame qui s'est déroulé au foyer spécialisé dans l'accueil de femmes seules avec enfant, le centre Cécile et Marie-Anne est toujours fermé.
Le 28 novembre dernier  à 8h45, Marina Fuseau, une éducatrice spécialisée du foyer est mortellement poignardée dans ce foyer situé rue Riffault, à Poitiers.
Le meurtre aurait a été prémédité selon Michel Garrandaux, procureur de la République de Poitiers.

Trois jours plus tard une jeune maman d’origine guinéenne soupçonnée d’être l’auteure des coups de couteau, est mise en examen pour homicide volontaire avec préméditation .

 La maman âgée de 20 ans  explique alors les raisons de son geste. Arrivée en France fin 2015, elle avait intégré le foyer poitevin enceinte d’un petit garçon aujourd’hui âgé de 16 mois. C'est l'annonce du risque de retrait de l'enfant qui aurait provoqué son passage à l'acte.

Traumatisme

Depuis le foyer est fermé et les locaux sont vides. Tous les pensionnaires ont été transférés dans d'autres structures et le personnel est en arrêt maladie.
Le traumatisme est tel que personne n'envisage pour l'instant de continuer l'accueil des femmes en difficulté dans ce foyer.

Les services du conseil départemental qui gère cette structure s'interrogent sur l'avenir du foyer Cécile et Marie-Anne mais aussi sur la formation des éducateurs confrontés à des situations de violence.

Le 20 novembre le conseil départemental organisera un observatoire qui réunira concernant la protection de l'enfance.

Regardez ce reportage d'Anne-Marie Baillargé, Laurent Pelletier et Philippe Ritaine.
L'avenir du foyer "Cécile et Marie-Anne" à Poitiers
Reportage d'Anne-Marie Baillargé, Laurent Pelletier et Philippe Ritaine Intervenant : Bruno Belin, Président du Conseil Départemental (86)

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le prix Maison Rouge à Biarritz

Les + Lus