L'installation des compteurs Linky dans la Vienne ne fait pas l'unanimité

© Anne-Marie Baillargé, francetv
© Anne-Marie Baillargé, francetv

Alors que 164 000 nouveaux compteurs Linky ont déjà été installés en Poitou-Charentes, des collectifs s'interrogent sur les effets des ces compteurs intelligents et connectés.

Par Valérie Prétot

Tous les foyers de la Vienne devraient être équipés de compteurs Linky d'ici 2024, 164 000 ont d'ores et déjà installés en Poitou-Charentes.
Mais ces compteurs intelligents et connectés ne font pas l'unanimité, certains usagers s'interrogent et des collectifs se sont organisés dans la région.

L'association Consciences citoyennes dénonce les effets sur la santé, elle pointe aussi du doigt une intrusion dans l'espace privé des foyers :

On parle aussi d'atteinte à notre liberté, on n'est pas obligé d'avoir des objets connectés à notre domicile, Linky est relié à tous nos objets ménagers" s'insurge Marie Mai, membre de l'association Consciences Citoyennes.

Les installateurs eux vantent les atouts de ces compteurs qui permettent de mesurer la consommation d'électricité en temps réel. 

Les factures sont aux index réels, le client a accès à ses donnés de consommation" Emmanuel Bodin, directeur territorial Vienne et Deux-Sèvres Enidis.

Les clients électrosensibles redoutent les conséquences de ce nouveau dispositif, certains ont réussi à faire installer le compteur à l'extérieur de leur domicile.
Des exceptions qui relèvent de la filiale de distribution SRD groupe énergie.

Pour mieux comprendre les problématiques liées à l'installation de ces nouveaux compteurs, regardez ce reportage d'Anne-Marie Baillargé, François Bombard et Martine Sitaud.
Les compteurs Linky posent question
Intervenants : Marie Mai, membre de l'association conscience et citoyenne, Emmanuel Bodin, directeur territorial Vienne et Deux-Sèvres, Monique Savigny ; membre de l'association Consciences citoyennes. Pascal Grimaud :président du directoire SRD groupe énergie Vienne

 

Sur le même sujet

La clause Molière validée a minima par le Conseil d'Etat

Près de chez vous

Les + Lus