Poitiers : les manifestations de salariés s'arrêtent devant France 3

Entre 200 et 300 manifestants se sont rassemblés devant les locaux de France 3 Poitou-Charentes, jeudi. / © Caroline Hubert (France Télévisions)
Entre 200 et 300 manifestants se sont rassemblés devant les locaux de France 3 Poitou-Charentes, jeudi. / © Caroline Hubert (France Télévisions)

Jusqu'à 600 manifestants se sont rassemblés aujourd'hui à Poitiers. Après un pique-nique solidaire organisé à La Roseraie, des salariés grévistes ont marché jusqu'aux locaux de France 3 où ils sont venus dire leur attachement aux services publics, dont celui "de l'information".

Par Clément Massé

A Poitiers, près de 600 personnes se sont rassemblées ce midi pour un pique-nique solidaire au parc de la Roseraie, dans le quartier des Couronneries. Près de la moitié a ensuite marché jusqu'aux locaux de France 3 Poitou-Charentes pour "rappeler (leur) attachement aux services publics, ferroviaire, de la santé, de l'éducation mais aussi de l'information".

"Nous manifestons pour défendre les services publics, dont celui de l'information, a indiqué Catherine Giraud, secrétaire générale de l'union département CGT de la Vienne. Alors pour nous, c'est symbolique de venir jusque chez vous."

Avec banderoles, fumigènes et sono, ils se sont installés dans le calme devant nos locaux, avec une idée en tête.

Le grand problème du service public du train, aujourd'hui,c'est qu'il n'est plus accessible à tous. On aimerait en débattre! (C. Giraud)

"J'aimerais que l'on organise dans ce département (de la Vienne, ndlr) un forum de tous les services publics pour expliquer aux gens en quoi ils sont importants encore aujourd'hui", a déclaré Catherine Giraud.

"Le grand problème du service public du train, aujourd'hui, par exemple, c'est qu'il n'est plus accessible à tous, à tous les publics. On aimerait en débattre!"
Manifestants devant France 3
Dans une déclaration devant les locaux de France 3, Catherine Giraud, secrétaire générale de l'union départementale CGT de la Vienne, émet l'idée d'organiser un forum des services publics pour débattre. - Caroline Hubert
A l'hôpital
Le défilé à Poitiers a rassemblé des salariés du public et du privé, dont des salariés du CHU et de la Polyclinique, des étudiants mais aussi des militants opposés aux projets du gouvernement en matière de sécurité routière. 

"A l'hôpital, la direction n'a plus la notion de mission de service public, a estimé Aurélie Blot, élu CGT au CHU de Poitiers. Pour elle, les patients sont des clients et il faut que ça rapporte".

Ce constat est également partagé par Guy Mériot, délégué syndical CGT à la Polyclinique de Poitiers. "On demande aux soignants de passer le minimum de temps avec le maximum de personnes", a-t-il précisé.
Poitiers : les manifestations de salariés s'arrêtent devant France 3
En France
Partout en France, aujourd'hui, à l'appel de la CGT et de Solidaires, des milliers de manifestants ont défilé pour s'opposer aux projets du président de la République, Emmanuel Macron. Ils espèrent, ce qu'ils appellent, une "convergence des luttes" entre salariés de différents secteurs.

Sur le même sujet

Les + Lus