Poitiers : pénurie de main d'oeuvre chez les garagistes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sophie Goux

La durée d'immobilisation de votre voiture chez le garagiste est plus longue depuis quelques temps, la faute à une pénurie de main-d'oeuvre qui touche la profession. Certains garages sont en sous-effectifs et n'hésitent pas parfois à débaucher des salariés.

Comme beaucoup d'autres professions, celles de garagiste et de mécanicien souffrent d'une pénurie de main-d'oeuvre. Un manque qui entraîne parfois des délais plus longs dans des ateliers en sous effectifs.

Alors la profession s'organise : certains dans de grosses structures développent l'apprentissage pour former leurs salariés, d'autres cherchent à recruter des garagistes, même s'ils sont déjà salariés d'un atelier. Une façon de faire qui fait monter les salaires mais qui n'est pas satisfaisante au regard du nombre de personnes inscrites au chômage.

Comme l'explique le garagiste que nous avons rencontré, les métiers manuels souffrent d'une mauvaise image et les jeunes les choisissent bien souvent par défaut. Pourtant, ces secteurs ont des emplois à proposer avec des salaires qui augmentent et qui sont susceptibles d'attirer des jeunes.

Reportage de Florent Loiseau Stéphane Bourin et Josiane Étienne.
Intervenants : Nicolas Cassier, mécanicien - Pascal Poselianoff, garagiste - Sébastien Blanquer, gérant de deux garages.
durée de la vidéo: 01 min 51
Manque de main d'oeuvre dans les garages