Poitiers : quand l'achat d'un smartphone se termine mal

Dans la Vienne, la police nationale alerte sur la multiplication des agressions. Les victimes croyaient répondre à une petite annonce très alléchante.

Le phénomène a pris suffisament d'ampleur pour que la police nationale de la Vienne lance l'alerte. Depuis quelques semaines, les enquêteurs sont confrontés à une recrudescence de vols avec violences aux modes opératoires bien particuliers. 

Une bande bien organisée commence par passer une petite annonce sur internet, généralement sur "Le Bon Coin" ou "Market Place". Un smartphone dernier cri, bien souvent de marque Iphone, est proposé à un prix très intéressant.

Mais le rendez-vous fixé par le prétendu vendeur tourne au traquenard : la victime se fait dépouiller par plusieurs individus masqués qui lui dérobent l'argent de l'achat et tous les objets de valeur en sa possession.

Le même scénario a été reproduit sur des victimes cherchant à vendre leur téléphone portable ; les agresseurs se faisant alors passer pour des acheteurs.

À ce jour, les lieux de rendez-vous étaient essentiellement concentrés dans le secteur des Trois Cités.

La police nationale vous invite donc à la plus grande vigilance en cas d'annonces trop alléchantes et à la plus grande prudence sur les modalités de rendez-vous. Horaires tardifs et lieux isolés sont à proscrire. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets