Poitiers. Y-a-t-il trop de publicités dans les villes ?

A Poitiers, qui vient d'élire une candidate écologiste, par endroits, les panneaux fleurissent par dizaines. Nous avons souhaité connaitre la position de Léonore Moncond'huy (maire de Poitiers) sur ce sujet.

Opération de recouvrement par "Action Non-Violente COP21" et "Extinction Rebellion" à Poitiers.
Opération de recouvrement par "Action Non-Violente COP21" et "Extinction Rebellion" à Poitiers. © Alexandra Lassiaille - France Télévisions
Samedi dernier, le collectif Action-Non-Violente Cop 21 Poitiers a organisé une action citoyenne contre la publicité. Il dénonce l'emprise et la pression publicitaire dans le territoire de Grand Poitiers. L'un des porte-parole du collectif ANV (Action-Non-Violente Cop 21 Poitiers) indique qu'il y a vraiment beaucoup trop de publicités. Il dénonce aussi que toute cette publicité est nuisible pour le climat est de nature à accroitre les inégalités sociales.
Lors de notre reportage, nous avons dénombré plus d'une centaine de panneaux publicitaires de toutes tailles sur l'un des axes de contournement intérieur de Poitiers.
Une densité qui inquiète certains.
Pour Antoine, du collectif ANV (Action-Non-Violente Cop 21 Poitiers), les résultats des élections municipales récents à Poitiers est porteur d'espoir. Il sait que c'est aussi à l'échelle des compétences de Grand Poitiers que cela se joue. Tous les élus de la communauté de Grand Poitiers peuvent porter ce plaidoyer.

On trouve qu'il y a vraiment beaucoup trop de publicités. On dénonce aussi que toute cette publicité est nuisible pour le climat et est de nature à accroitre les inégalités sociales.

Antoine, collectif Action-Non-Violente Cop 21 Poitiers


Le collectif Action-Non-Violente Cop 21 Poitiers considère que l'engagement citoyen n'est pas suffisant au regard des enjeux climatiques (glisser un bulletin de vote dans une urne). "On considère que nous devons passer à l'action. On fait donc le choix de mener des actions de désobéissance civile non violentes. On a conscience que nous pourrions être poursuivis et passer devant un tribunal, mais même si ce n'est pas légal, c'est légitime."
Depuis 2017, l'agglomération s'est lancée dans l'élaboration d'un règlement local de publicité. D'autre villes françaises, ont elles prises des mesures radicales comme à Grenoble où les panneaux publicitaires ne se retrouvent plus que sur les seuls abris-bus et tramways.
La nouvelle maire écologiste de Poitiers, Léonore Moncond'hui explique, qu'à ce jour, le règlement intercommunal de Poitiers et Grand Poitiers (RLPi - Règlement Local de Publicité) élaboré en décembre 2017, et dont projet a été arrêté au Conseil Communautaire du 6 décembre 2019 est donc toujours cours de validité. "Il faudra donc s'armer de patience pour pouvoir voir des changements effectifs". "Les élus de Poitiers, pousseront pour une révision de ce règlement lié à la publicité et d'intégrer la prise en compte de la sobriété énergétique (y compris la nuit) et de la pollution de la publicité dans l'espace public".

A l'échelle de Grand Poitiers, il y  aura des compromis à faire concernant ce sujet. Il faudra réussir à convaincre les élus de la nécessité, pour la ville de Poitiers, d'aller vers une réduction de la publicité.

Léonore Moncond'huy, maire de Poitiers

Opération de recouvrement par "Action Non-Violente COP21" et "Extinction Rebellion" à Poitiers.
Opération de recouvrement par "Action Non-Violente COP21" et "Extinction Rebellion" à Poitiers. © Alexandra lassiaille - France Télévisions
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
affichage publicitaire consommation économie société environnement
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter